Si vous nous suivez particulierement sur Twitter et sur Telegram, vous voyez souvent les graphiques des Resonances de Schumann. On recoit plein de questions a ce sujet, donc on a decide de vous mettre a disposition un guide assez complet pour vous aider a mieux aprehender le sujet.

N’hesitez pas a rejoindre la discussion sur notre Twitter et notre groupe de discussion Telegram.

Il s’agit d’un vaste sujet. Grace a l’eveil collectif mondial et notamment au film Plandemic, nous savons que Rockefeller a investi en masse dans l’industrie pharmaceutique. Afin de maximiser ses profits, il a mene d’inombrables campagnes de communication afin de decredibiliser toute autre forme de medecine, afin de favoriser l’allopathie. Le magnetisme et la relation de notre corps avec les ondes magnetiques fait partie du « paranormal » pour beaucoup de gens, pourtant comme vous pourrez le lire-dessous ainsi qu’en approfondissant vos recherches, les ondes magnetiques font naturellement partie de notre vie a bien des niveaux… Il y a encore beaucoup a decouvrir de ce cote !

CATEGORIES

POSTÉ LE

8 juin 2021

Les résonances de Schumann (SR) sont un ensemble de pics spectraux dans la partie extrêmement basse fréquence (ELF) du spectre du champ électromagnétique terrestre. Les résonances de Schumann sont des résonances électromagnétiques globales, générées et excitées par des décharges de courant dans la cavité électromagnétique de la Terre (l’espace entre la surface de la Terre et la ionosphère). Les fréquences de résonance sont comprises entre 3 et 60 Hz et présentent des pics distincts autour des fréquences extrêmement basses suivantes :

  • 7.83 Hz (fondamental)
  • 14.3 Hz
  • 20.8 Hz
  • 27.3 Hz
  • 33.8 Hz

Comment lire les graphiques ?

L’axe des x (horizontal) représente le temps, en heures, en utilisant l’heure d’été de Tomsk (TLVA UTC+7)

L’axe des y (vertical) représente la fréquence entre 0 et 40 Hz

Date : Une série de trois dates est affichée horizontalement en haut du graphique, dans l’ordre de gauche à droite.

Heure : Pour chaque jour, une séquence de 0 à 24 heures est affichée horizontalement en bas du graphique.

Le fuseau horaire correspond à l’emplacement de la station de surveillance, soit l’heure d’été de Tomsk (TLVA).

La couleur indique l’amplitude (intensité), le noir et le bleu sont les couleurs de fond, puis l’échelle va du vert au rouge jusqu’à l’amplitude la plus élevée représentée en blanc.

Comment est-ce que cela m’affecte ?

Il est intéressant de noter la correspondance étroite entre les fréquences de la résonance Schumann et l’activité électrique enregistrée par un électroencéphalographe (EEG) sur le cerveau humain.

Les ondes cérébrales humaines ont les fréquences suivantes :

Etat Plage de frequences Etat d’esprit
Delta 0.5Hz–4Hz Sommeil profond
Theta 4Hz–8Hz Somnolence (également premier stade du sommeil)
Alpha 8Hz–14Hz Détendu mais alerte
Beta 14Hz–30Hz Très alerte et concentré

En reference au spectrogramme du point precedent, lorsqu’on est dans une zone blanche, certains peuvent se sentir tres emotifs, d’autres seront au contraire tres alertes. En relation avec les evenements actuels, les zones blanches refletent de hauts niveau d’activite, certains veulent y voir des parties du plan en train d’etre executees.

Les info ci-dessus proviennent de cette page.

Ce qui suit provient de cette page.

Introduction aux fréquences (la clé pour comprendre l’énergie terrestre)

La fréquence est tout simplement une mesure des révolutions ou des cycles par seconde et est généralement mesurée en Hertz (Hz). Prenons un exemple simple : la trotteuse de votre montre. Elle effectue une révolution ou un cycle toutes les 60 secondes. Quelle est la fréquence ? Réponse : 1/60 Hz (soit un cycle toutes les 60 secondes).

Le Soleil est la source de la plupart des rayons électromagnétiques dont nous faisons l’expérience quotidiennement, principalement dans l’infrarouge, le visible et l’ultraviolet. La Terre elle-même émet une onde infrarouge prédominante en raison de son noyau chaud et aussi en partie par ré-émission de l’énergie solaire qu’elle absorbe.

Mais ce dont je veux parler, ce sont les fréquences fondamentales du champ magnétique terrestre et de l’ionosphère. Ce sont les fréquences essentielles à la vie et elles sont nettement différentes et plus fondamentales pour la vie que les autres fréquences électromagnétiques communes (lumière, infrarouge, ultraviolet, etc.).

Nous explorerons également d’autres études d’Adey et Zimmerman qui confirment que les fréquences de résonance naturelles de la Terre sont les plus curatives et en fait essentielles pour l’organisme humain.

La connexion corps-esprit-terre (0 – 30 Hz)

Nous entendons beaucoup parler de la connexion entre le corps et l’esprit et bien que cela soit vrai, il manque UN élément essentiel… LA TERRE !

Si vous pouvez comprendre cette section, vous comprendrez exactement pourquoi nous avons besoin d’intensités magnétiques pulsées correspondant à la terre avec une gamme de fréquences de 0 – 30 Hz.

0 -30 Hz est la gamme magique et il existe à la fois des preuves scientifiques et une beauté élégante expliquant pourquoi votre corps a besoin de cette gamme de fréquences, en particulier la gamme 7 – 8 Hz (résonance Schumann).

Le graphique ci-dessus résume la connexion Corps – Esprit – Terre.

Tout d’abord, la terre émet principalement cette gamme de fréquences par le biais de la résonance Schumann et de ses harmoniques supérieures, ainsi que de la fréquence du champ magnétique terrestre et de ses harmoniques supérieures.

Ensuite, notre cerveau et notre système nerveux central sont accordés à cette gamme de fréquences, comme le prouvent les fréquences de l’état cérébral EEG, médicalement établies, allant du delta bas au bêta haut.

Ensuite, Sisken et Walker ont prouvé que les tissus de notre corps résonnent principalement à cette gamme de fréquences et Adey et Bawin ont montré que la fenêtre biologique réelle de nos cellules résonne à cette gamme et PAS en dehors.

Enfin, et c’est peut-être le plus incroyable, les recherches du Dr Zimmerman, co-pionnier de la technologie SQUID développée pour mesurer les champs magnétiques très faibles. Il a découvert que les guérisseurs énergétiques émettent en fait ces fréquences, ce qui a été confirmé par le chercheur japonais Seto sur les praticiens du Chi Kung.

Nous avons donc les fréquences de la vie 0 -30 Hz. Regardons cela d’un peu plus près…

Tout comme un diapason a des fréquences de résonance pour le son, la planète Terre et l’ionosphère qui l’entoure ont des fréquences de résonance pour le rayonnement électromagnétique, appelées résonances de Schumann. En fait, l’ionosphère et la surface de la Terre créent un guide d’ondes sphérique qui entoure la Terre. Les ondes électromagnétiques de basse fréquence rebondissent autour de ce guide d’ondes, c’est ainsi que les signaux radio peuvent être transmis autour du globe.

La fréquence fondamentale de cette cavité sphérique de la terre est de 7,83 hertz, qui, comme un diapason, est la « note » fondamentale de la terre.

Ces fréquences sont excitées principalement par des chocs électriques, mais peuvent également être induites par des éruptions solaires.

Les fréquences de résonance de Schumann

Le cerveau humain possède également des fréquences naturelles de rayonnement électromagnétique. Il s’avère que les résonances Schumann de la Terre sont « en phase » avec les états Alpha et Thêta du cerveau (relaxation et détente profonde). Les chercheurs en neurobiologie O’Keefe et Nadel ont en outre montré que l’hippocampe du cerveau est accordé à 7,83 Hz.

Par ailleurs, Michael A. Persinger, au nom de la NASA, a trouvé une solution pour les cosmonautes. Les premiers vols spatiaux habités ont créé des problèmes physiologiques considérables pour les astronautes, et ce n’est que grâce à l’installation de générateurs d’ondes de Schumann (7,83 Hz) que l’on a pu remédier à ces effets secondaires.

Il est important de noter que, bien que la fréquence fondamentale (et la plus dominante) de la résonance de Schumann soit de 7,83, il existe des harmoniques plus élevées, tout comme un piano possède différentes octaves de « C ». Ces octaves supérieures ont également des effets curatifs car elles sont en « harmonie » avec 7,83.

Les fréquences du champ magnétique terrestre

Dans son livre intitulé « The Lattice Structure of the Earth’s Magnetic Fields », Klaus Piontzik établit une dérivation de la fréquence fondamentale de la grille magnétique terrestre.

Cette fréquence s’est avérée être de 11,79 Hz aux pôles et de 11,75 Hz à l’équateur. La différence provient du fait que la Terre est « bombée » à l’équateur en raison des forces centrifuges de sa rotation.

Il est intéressant de noter que cette fréquence fondamentale correspond exactement à 3/2 de la fréquence de Schumann.

Le champ magnétique terrestre a donc lui-même une fréquence fondamentale, qui est de 11,79 Hz (polaire) et de 11,75 Hz (équatoriale).

Et comme la fréquence de Schumann, cette fréquence contient également des harmoniques supérieures.

Fréquences liées à l’état du cerveau (~ 0 – 30 Hz)

Les grandes ondes « Delta » (1 à 4 cycles/seconde) se produisent lorsque vous êtes dans un sommeil profond, sans rêves. Les nouveau-nés dorment aussi profondément, mais peu d’adultes le font.

Les ondes « Thêta » (4 à 8 cycles/seconde) se produisent lorsque vous êtes en sommeil et faites des rêves (REM). Thêta est le but recherché lorsque vous méditez ou utilisez l’auto-hypnose.

Les ondes « Alpha » (8 à 12 cycles/seconde) correspondent aux moments de détente, comme les rêves éveillés ou quand vous regardez la télévision. Les ondes alpha basses correspondent à la somnolence qui précède le sommeil ou lorsque vous êtes presque éveillé.

Les ondes « Bêta » (12+ cycles/seconde) correspondent à l’état d’éveil. Elles varient d’un état bêta bas à un état moyen de fonctionnement normal à un état bêta élevé de combat ou de fuite et d’émotions / crise de panique.

La fenêtre d’Adey des fréquences biologiques (~ 0 – 30 Hz)

Au milieu des années 70, WR Adey et SM Bawin ont mené des expériences sur des tissus cérébraux de poulets et de chats. Ils ont irradié les tissus avec des champs VHF modulés.

(voir « Effects of modulated VHF fields on the central nervous system » dans « Ann NY Acad Sci 247 » en 1975 par Bawin, Kaczmarek et Adey / « Sensitivity of calcium binding in cerebral tissue to weak environ-mental electric fields oscillating at low frequency » 1976 dans « Proc. Natl. Acad. Sci. 73 » par Adey et Bawin / « Ionic factors in release of 45Ca2 + from chicken cerebral tissue by electromagnetic fields » dans « Proc Natl Acad Sci USA. 75 » 1978 par Bawin, Adey et Sabbot / « Models of long-range order in cerebral Macromolecules : Effects of sub-ELF and of modulated VHF and UHF fields » en 1979 dans « Radio Sci 14 » par Sheppard, Bawin et Adey / « Frequency and power windowing in tissue interactions with weak electromagnetic fields » en 1980 dans « Proc. IEEE 68″ par Adey / » Interactions des tissus avec les champs électromagnétiques non ionisants « en 1981 » Physiol. Rev. 61 « par Adey / » Effects of weak amplitude-modulated microwave fields on calcium efflux from awake cat cerebral cortex « in Bioelectromagnetics 3 » in 1982 by Adey, Bawin and Lawrence)

Dans leur enquête, Adey et Bawin ont trouvé une gamme de fréquences et d’intensités dans laquelle les cellules traitées réagissaient. En dehors de ces zones, cependant, elles ne réagissaient pas ou très peu. La fréquence déterminée expérimentalement sera désormais décrite comme la fenêtre d’Adey.

La fenêtre d’Adey correspond très étroitement à la fondamentale et aux deux premières harmoniques des fréquences naturelles de la terre.

Cette gamme (la fenêtre d’Adey ou « fenêtre biologique ») est approximativement comprise entre 0 et 30 Hz.

Fréquences émises par les guérisseurs d’énergie et les maîtres de chi kung (~ 0 – 30 Hz)

Au début des années 1980, le Dr John Zimmerman a entamé une série d’études importantes sur le toucher thérapeutique, en utilisant un magnétomètre SQUID à l’école de médecine de l’université du Colorado, à Denver. Zimmerman a découvert qu’un énorme champ biomagnétique pulsé émanait des mains d’un praticien du TT.

La fréquence des pulsations n’est pas constante, mais « balaie » de haut en bas, de 0,3 à 30 Hz (cycles par seconde), la plupart de l’activité se situant entre 7 et 8 Hz (figure 2).

Les pulsations biomagnétiques des mains se situent dans la même gamme de fréquences que les ondes cérébrales et les études scientifiques sur les fréquences nécessaires à la guérison indiquent qu’elles balaient naturellement d’avant en arrière toute la gamme des fréquences thérapeutiques, ce qui permet de stimuler la guérison dans n’importe quelle partie du corps.

Les conclusions de Zimmerman ont été confirmées en 1992, lorsque Seto et ses collègues, au Japon, ont étudié des praticiens de divers arts martiaux et d’autres méthodes de guérison. L' »émission de Qi » par les mains est si forte qu’elle peut être détectée à l’aide d’un simple magnétomètre constitué de deux bobines, de 80 000 tours de fil. Depuis lors, un certain nombre d’études sur les pratiquants de QiGong ont étendu ces recherches aux champs sonores, lumineux et thermiques émis par les guérisseurs. Ce qui est particulièrement intéressant, c’est que la fréquence des pulsations varie d’un moment à l’autre.

En outre, les chercheurs médicaux qui mettent au point des thérapies par champ magnétique pulsé constatent que ces mêmes fréquences sont efficaces pour « relancer » la guérison de divers tissus mous et durs, même chez des patients non guéris depuis 40 ans. Des fréquences spécifiques stimulent la croissance des nerfs, des os, de la peau, des capillaires et des ligaments.

Bien entendu, les praticiens du Reiki et leurs patients font quotidiennement l’expérience d’un processus de guérison « accéléré », et la médecine académique commence maintenant à accepter cette thérapie comme logique et bénéfique en raison de ces nouvelles découvertes scientifiques. Dans le graphique ci-dessus, nous avons mis entre crochets les parties du signal qui correspondent aux fréquences utilisées dans les appareils médicaux qui stimulent la guérison de certains tissus. Différences individuelles dans la projection et la détection de l’énergie.

Traduction des elements sur l’image du graphique ci-dessus :

Fig. 7.1 Signal enregistré par le Dr John Zimmerman à partir de la main d’une personne pratiquant le toucher thérapeutique. La fréquence n’était pas constante, mais variait de 0,3 à 30 Hz, la plupart de l’activité se situant entre 7 et 8 Hz. Les deuxièmes crochets larges montrent les portions du « balayage » qui correspondent approximativement à certains des résultats cliniques.

15 Hz formation de capillaires ; prolifération des fibroblastes ; diminution de la nécrose cutanée

10 Hz cicatrisation du ligament

7 Hz croissance des os

2 Hz régénération des nerfs

(source)

Mystère résolu — Des fréquences plus basses sur la Terre

Comme la fréquence de Schumann a une fréquence fondamentale de 7,83 Hz et que le champ magnétique terrestre commence à 11,79, je me demandais comment les états inférieurs du cerveau se connectent à la terre (delta et thêta sont de 0 à 8 Hz).

Les fréquences plus élevées sont simples, car les fréquences de Schumann et du champ terrestre ont toutes deux des harmoniques plus élevées. Et les trois premières harmoniques de chacune sont comprises entre 7,8 et 30 Hz.

La fréquence de 1 Hz des ondes Delta est 7,5 fois plus basse que la fréquence naturelle de 7,5 Hz à la surface de la Terre.
Le rayon de la Terre étant d’environ 6 400 km, le rayon pour une fréquence naturelle de 1 Hz est environ 7,5 x 6 400 = 48 000 km.

Voici quelques fréquences naturelles qui semblent correspondre aux ondes Delta et Thêta du cerveau humain.

Couche de plasma (à l’opposé du Soleil),
rayon intérieur = 60 000 km 0,8 Hz

Magnétopause (vers le Soleil),
rayon = 60 000 km 0,8 Hz

Orbite géosynchrone,
rayon = 35 000 km 1,4 Hz

Ceinture d’électrons de Van Allen externe,
rayon extérieur = 25 000 km 2 Hz

Ceinture de protons intérieure de Van Allen,
rayon extérieur = 12 000 km 4 Hz

Ceinture de protons intérieure de Van Allen,
rayon intérieur = 8 400 km 5,7 Hz

Ainsi que les fréquences suivantes :

Magnétopause
(à l’opposé du Soleil), rayon = 380 000 km 0,125 Hz

Couche de plasma
(à l’opposé du Soleil), rayon extérieur = 380 000 km 0,125 Hz

Orbite de la Lune,
rayon = 384 000 km 0,125 Hz

Ce qui précède nous montre juste que les fréquences les plus basses se trouvent également dans la nature.

Conclusion : 0 – 30 Hz, Les fréquences de la vie !

O.K., maintenant pour la conclusion excitante : Pouvez-vous deviner quelles fréquences sont idéales pour le corps humain et une santé optimale ? Si vous répondez 0 -30 Hz, donnez-vous une tape dans le dos.

J’espère que cela a un sens, car il s’agit d’un mélange étonnant de faits scientifiques et de compréhension intuitive, associé à une beauté pure et élégante.

Il s’agit de la connexion Corps – Esprit – Terre et le MEILLEUR appareil de thérapie magnétique pulsée devrait utiliser principalement 0 -30 Hz… Il n’existe qu’un seul appareil de ce type, bien qu’il y en ait quelques autres qui s’en rapprochent.

Rappelez-vous que la Terre émet principalement cette gamme de fréquences, que notre cerveau fonctionne jour et nuit dans cette gamme de fréquences, que nos cellules et nos tissus résonnent à ces fréquences et que, plus étonnamment, nous émettons ces mêmes fréquences depuis nos mains.

Je suis étonné que les appareils à impulsions magnétiques n’utilisent pas davantage cette gamme de fréquences.

Pour moi, le choix évident est un appareil qui se concentre sur ces fréquences en utilisant également les intensités de la terre.

Mais il y a encore deux autres points à considérer : Le timing et la forme d’onde…