BRASILIA (Reuters) – Les producteurs de poulets de l’État du Mato Grosso, sous contrat avec BRF Brasil Foods SA, ont décidé mardi de cesser d’engraisser les poussins la semaine prochaine pour le premier exportateur mondial de volailles, à moins qu’il ne paie des prix plus élevés pour couvrir la hausse des coûts de production.

Publication originale le 08/06/2021.

AUTEUR

REUTERS

CATEGORIES

POSTÉ LE

10 juin 2021

SOURCE

Reuters

BRF fournit des aliments aux agriculteurs qui élèvent des poulets destinés à l’abattage.

L’association des producteurs de poulet, réunie à Lucas do Rio Verde, cherche à obtenir une augmentation de 10 à 12 % du prix du poulet vendu à BRF, a déclaré Pablo Artifon, directeur du groupe commercial, dans une interview téléphonique.

BRF n’a pas répondu à une demande de commentaire.