Des centaines de milliers de bitcoins ont été vendus par le gouvernement fédéral au cours des dernières années.

AUTEUR

EDWARD ONGWESO JR

CATEGORIES

POSTÉ LE

8 mars 2021

SOURCE

Vice

Le 15 mars, l’Administration des services généraux du gouvernement fédéral mettra aux enchères 0.7501 Bitcoin, avec des offres à partir de 25 000 dollars (actuellement, 0.7501 BTC vaut environ 38 1114 dollars). Jusqu’à présent, aucune information n’a été publiée sur l’origine de cette petite quantité de bitcoin ou sur les raisons pour lesquelles le gouvernement la vend.

Aucune information sur la provenance du coin n’est offerte, si ce n’est la mention que l’adjudicataire doit remplir un « Formulaire de certification de vente de biens confisqués », ce qui suggère que le coin a été saisi d’une manière ou d’une autre. Au lieu de détenir des Bitcoins, la politique du gouvernement fédéral a été de vendre les centaines de milliers de coins qu’il a saisies ces dernières années. Auparavant, les U.S. Marshals ont déclaré à Motherboard qu’ils considéraient Bitcoin comme un « instrument financier » au même titre que les devises étrangères. L’agence convertit et dépose directement les devises étrangères dans le fonds de confiscation des actifs du DOJ, mais les bitcoins sont d’abord vendus aux enchères avec les biens tels que les voitures et les bateaux saisis.

Bien sûr, pour le gouvernement fédéral, 0,7501 bitcoin est une somme dérisoire, et le plus intéressant dans cette vente aux enchères est de savoir d’où viennent les bitcoins – peut-être de sous le canapé ou cachés sur une clé USB quelque part ? L’esprit vagabonde avec les possibilités.

Après avoir saisi 144 336 bitcoins à l’exploitant de Silk Road en 2013 (NDLR : un marché noir en ligne sur le dark web), le gouvernement fédéral a passé les quatre années suivantes à les vendre pour un total de 48 millions de dollars. La valeur de chaque coin fluctuant aujourd’hui à environ 50 000 dollars, ce stock de coins vaudrait 7,3 milliards de dollars dans la bulle actuelle. Mais, étant donné l’augmentation spéculative sans fin de Bitcoin, cette vente de 48 millions de dollars était sans aucun doute supérieure à la valeur des coins au moment de leur saisie.

Motherboard a contacté la GSA pour obtenir plus d’informations sur la vente, mais l’agent contractuel n’était pas disponible pour faire des commentaires.