Le géant des services financiers a déposé des documents auprès de la SEC pour lancer un instrument de dette lié à 11 entreprises crypto-centrées.

AUTEUR

SAM BOURGI

CATEGORIES

POSTÉ LE

9 mars 2021

SOURCE

COINTELEGRAPH

JPMorgan Chase a conçu un nouvel instrument de dette qui offre aux investisseurs une exposition directe à un panier de sociétés crypto-centrées, selon un nouveau dépôt auprès de l’Autorité des Marchés Financiers des États-Unis, ou SEC.

Le « Cryptocurrency Exposure Basket » de JPMorgan (mars 2021) est décrit comme un « panier à pondération inégale composé de 11 actions de référence de sociétés cotées aux États-Unis » qui exploitent des entreprises directement et indirectement liées aux cryptocurrences.

L’instrument alloue 20 % à MicroStrategy, la société d’analyse de données qui compte 91 064 BTC à son bilan. Il fournit également une exposition directe à Square (18 %) et Riot Blockchain (15 %), deux sociétés ayant une exposition importante à Bitcoin. Nvidia Corporation et PayPal Holdings représentent chacune 15 % du panier.

Advanced Micro Devices, Taiwan Semiconductor Company, Intercontinental Exchange, CME Group, Overstock.com et Silvergate Capital sont également inclus dans le panier.

Le prospectus indique :

« Les pondérations des actions de référence ont été déterminées en partie sur la base de l’exposition à Bitcoin, de la corrélation avec Bitcoin et de la liquidité. »

Selon JPMorgan, les paiements sont basés sur la performance du panier d’entreprises. L’investissement minimum est de 1 000 dollars avec une date d’échéance en mai 2022.

Ce nouveau produit représente l’un des nombreux moyens dont disposent les investisseurs institutionnels pour accéder au marché de haute volée des cryptocurrences. Wall Street se dirige déjà vers les devises numériques, ce qui explique en grande partie le fort soutien des prix sous-jacents à Bitcoin. La monnaie numérique phare s’est échangée jusqu’à 54 888 dollars mardi, selon TradingView.

Si l’on en croit le fonds d’échange de Bitcoin récemment lancé au Canada (NDLR : « Purpose Bitcoin exchange-traded fund »), les investisseurs traditionnels ont un fort appétit pour les actifs numériques. L’ETF Canadien a enregistré un volume de près de 100 millions de dollars lors de son lancement au début du mois, ce qui le met en bonne voie pour dépasser le milliard de dollars d’actifs après la première semaine.