Une école privée de Manhattan qui souhaite utiliser un « langage plus inclusif » encourage ses élèves à ne plus utiliser les termes « maman », « papa » et « parents », car ces mots font des « suppositions » sur la vie familiale des enfants.

AUTEUR

ELIZABETH ELIZALDE

CATEGORIES

POSTÉ LE

11 mars 2021

SOURCE

New York Post

L‘école Grace Church School à Noho – qui propose des cours académiques de la maternelle à la terminale – a publié un guide de 12 pages à l’attention des élèves et du personnel expliquant la mission d’inclusion de l’école.

Ce guide détaillé recommande d’utiliser les termes « adultes », « gens », « famille » ou « tuteurs » à la place de « maman », « papa » et « parents ». Il suggère également d’utiliser le terme « soignant » au lieu de « nounou/ baby-sitter ».

« Les familles sont formées et structurées de nombreuses façons. À l’école Grace Church, nous utilisons un langage inclusif qui reflète cette diversité. Il est important de s’abstenir de faire des suppositions sur les personnes avec lesquelles les enfants vivent, qui s’occupent d’eux, s’ils dorment au même endroit chaque nuit, s’ils voient leurs parents, etc.

Le document indique également comment utiliser les termes appropriés concernant le sexe, l’orientation sexuelle, la race et l’origine ethnique.

Au lieu de demander à une personne : « Qu’est-ce que vous êtes ? D’où venez-vous ? », la question devrait être « Quelle est votre origine culturelle/ethnique ? D’où viennent vos ancêtres/ votre famille ? », selon le guide de Grace.

L’école a défendu le guide, déclarant au City Journal que son objectif est de « promouvoir un sentiment d’appartenance pour tous nos élèves. »

« Grace est une école épiscopale. Dans le cadre de notre identité épiscopale, nous reconnaissons la dignité et la valeur communes à l’humanité », a déclaré le révérend Robert Pennoyer, directeur adjoint de l’école, dans une déclaration au journal.