LONDRES – La membre [du Parti des Vert] a déclaré à la Chambre des Lords qu’une telle mesure  » permettrait aux femmes d’être beaucoup plus en sécurité, et les discriminations de toutes sortes seraient réduites « .

AUTEUR

GREG HEFFER

CATEGORIES

POSTÉ LE

12 mars 2021

SOURCE

Sky News

La membre du Parti des Verts a suggéré d’instaurer un couvre-feu à 18 heures pour les hommes à la suite de la disparition de Sarah Everard.

La baronne Jones of Moulescoomb a déclaré à la Chambre des Lords qu’une telle mesure  » permettrait aux femmes d’être beaucoup plus en sécurité, et que les discriminations de toutes sortes seraient réduites « .

Mme Everard a disparu le 3 mars alors qu’elle rentrait chez elle à Brixton, dans le sud de Londres, après être allée chez une amie à Clapham.

Les détectives à la recherche de l’homme de 33 ans ont depuis découvert des restes humains à Ashford, dans le Kent.

Cette découverte fait suite à l’arrestation d’un agent de la police métropolitaine soupçonné d’enlèvement et de meurtre.

Alors que les parlementaires débattaient de la législation sur les violences domestiques mercredi soir, la baronne Jones a déclaré : « Dans la semaine où Sarah Everard a été enlevée et, nous supposons, tuée… Je soutiens que, à la prochaine occasion pour tout projet de loi approprié, je pourrais présenter un amendement visant à créer un couvre-feu pour les hommes dans les rues après 18 heures.

« Je pense que cela permettrait aux femmes d’être beaucoup plus en sécurité, et que les discriminations de toutes sortes seraient réduites. »

Les commentaires du parlementaire ont suscité quelques critiques, notamment de la part de Susan Hall, chef de file des conservateurs à l’Assemblée de Londres, qui a posté sur Twitter : « OMG, le monde devient fou. Les verts pensent à un couvre-feu pour les hommes après 18h le soir – j’ai tout entendu maintenant. »

Et Nigel Farage, l’ancien leader du parti du Brexit, a tweeté : « Juste au cas où vous pensiez que j’exagérais quand je qualifie la gauche de dérangée….

« Cette politicienne du Parti des Verts veut un couvre-feu pour les hommes après 18 heures le soir.

« On n’a jamais vu de meilleurs arguments en faveur de la réforme de la Chambre des Lords. »

La baronne Jones, ancienne adjointe au maire de Londres, a également critiqué le conseil donné par la police aux femmes du sud de Londres de « ne pas sortir seules » cette semaine.

L’ancienne vice-présidente du parti travailliste, Harriet Harman, a également fait référence à ce conseil lors d’un débat à la Chambre des communes pour marquer la Journée internationale de la femme.

« Les femmes savent que les enlèvements et les meurtres ne sont que la pire extrémité d’un spectre de menaces masculines quotidiennes envers les femmes », a-t-elle déclaré aux députés jeudi.

« Lorsque la police conseille aux femmes de ne pas sortir seules la nuit, elles demandent pourquoi elles doivent être soumises à un couvre-feu informel.

« Ce ne sont pas les femmes qui sont le problème ici, ce sont les hommes, et le système de justice pénale laisse tomber les femmes et laisse les hommes s’en sortir.

« Qu’il s’agisse d’un viol ou d’un homicide domestique, les femmes sont jugées et blâmées. »

La travailliste Jess Phillips a lu les noms des femmes tuées au Royaume-Uni pour lesquelles un homme a été condamné ou inculpé en tant qu’auteur principal.

La députée de Birmingham Yardley a passé plus de quatre minutes à énumérer les noms des près de 120 victimes des 12 derniers mois.