La présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a confirmé vendredi qu’elle maintenait le représentant Eric Swalwell au sein de la commission du renseignement de la Chambre, malgré les questions qui se posent sur sa relation avec l’espionne chinoise Fang Fang, qui a séduit des hommes politiques américains dans le cadre de son travail.

AUTEUR

STEVEN NELSON

CATEGORIES

POSTÉ LE

13 mars 2021

SOURCE

New York Post

Madame Pelosi avait précédemment reconduit son collègue démocrate californien au sein de la commission de la sécurité intérieure de la Chambre, malgré les objections des républicains.

« Le peuple américain a élu une majorité démocrate à la Chambre des représentants qui s’efforcera sans relâche de promouvoir sa sécurité – en défendant sa sécurité économique ici, chez lui, et notre sécurité nationale à l’étranger », a déclaré Mme Pelosi dans un communiqué.

« Au sein de la commission du renseignement, ces députés seront des forces efficaces pour assurer la sécurité du peuple américain, alors que nous affrontons les adversaires de notre nation, que nous nous adaptons aux nouvelles menaces et que nous travaillons avec nos alliés. »

Swalwell a reçu un « briefing défensif » du FBI en 2015 sur Fang, qui serait retourné en Chine pour éviter d’être appréhendé après avoir collecté des fonds pour Swalwell et placé un stagiaire dans son bureau.

Son frère et son père sont restés des amis actifs sur Facebook avec elle jusqu’à ce que son rôle soit publiquement signalé.

Swalwell a refusé de dire s’il avait une relation amoureuse avec Fang.

La plupart, sinon la totalité, de ses collègues du GOP, y compris au sein de la commission du renseignement, n’étaient pas au courant de ses liens avec Fang avant le rapport retentissant de décembre.

En février, les 14 républicains membres de la commission de la sécurité intérieure de la Chambre des représentants ont écrit au directeur du FBI, Christopher Wray, pour lui demander de les informer des liens entre Swalwell et Fang.

« Alors que notre nation est confrontée à une menace croissante pour sa sécurité en raison des tentatives du Parti communiste chinois (PCC) d’infiltrer et de saper le gouvernement des États-Unis, nous vous écrivons pour demander un briefing complet sur les menaces de contre-espionnage qui pèsent sur les membres du Congrès, y compris les informations relatives aux liens du représentant Eric Swalwell avec un agent de renseignement chinois présumé », ont écrit les législateurs.

Les républicains ont écrit à Wray : « Nous devons nous assurer que le Comité peut sauvegarder les informations top secrètes et prendre une décision éclairée concernant l’accès futur du représentant Swalwell à des informations classifiées ».

Le FBI a fourni à Mme Pelosi et au chef de la minorité de la Chambre des représentants, Kevin McCarthy (R-Calif.), un briefing classifié le 18 décembre sur la relation entre Swalwell et Fang. McCarthy a déclaré que ce briefing « n’a fait que soulever plus de questions. La seule chose qui a trouvé une réponse fondamentale : Il ne devrait pas faire partie des services de renseignements. »