Un écrivain polonais risque jusqu’à trois ans de prison pour avoir traité le président du pays de « crétin » sur les réseaux sociaux.

AUTEUR

VANESSA GERA (AP)

CATEGORIES

POSTÉ LE

23 mars 2021

SOURCE

ABC News

VARSOVIE, Pologne — Un écrivain polonais populaire risque une peine pouvant aller jusqu’à trois ans de prison pour avoir traité le président de la nation de « crétin » sur les médias sociaux.

Jakub Zulczyk avait critiqué la manière dont le président polonais Andrzej Duda – un proche allié de l’ancien président Donald Trump – avait réagi à la victoire électorale du président Joe Biden l’année dernière.

Lundi, M. Zulczyk a écrit sur Facebook qu’un procureur de district de Varsovie avait déposé un acte d’accusation à son encontre sur la base d’un article du code pénal qui fait de l’insulte au chef d’État un crime.

M. Zulczyk a déclaré qu’il pensait être probablement « le premier écrivain de ce pays depuis longtemps à être jugé pour ce qu’il a écrit ». Zulczyk est surtout connu pour avoir écrit un roman qui a été transformé en série policière sur HBO « Blinded by the Lights ».

Les procureurs ont établi leur acte d’accusation sur la base de la plainte d’un particulier. Le porte-parole de M. Duda, Blazej Spychalski, a déclaré mardi au site d’information Interia que ni le président ni son bureau n’étaient parties prenantes dans cette affaire et n’avaient demandé l’inculpation de l’écrivain.

Dans le passé, des personnes ont également été inculpées pour avoir insulté les précédents présidents polonais de l’ère post-communiste, en vertu de la vaste législation du pays sur les insultes. Des amendes ou des travaux d’intérêt général – et non des années de prison – sont considérés comme les peines les plus probables.

Cependant, l’affaire s’inscrit également dans ce que beaucoup considèrent comme une érosion des normes démocratiques en Pologne depuis qu’un parti populiste de droite, Droit et Justice, a pris le pouvoir en 2015. Les critiques accusent les autorités d’exploiter agressivement les pouvoirs de poursuite pour le compte des personnes au pouvoir.

Le commentaire en question concerne une réponse critique de Zulczyk à un tweet de félicitations de Duda après que les médias américains ont annoncé l’élection de Biden le 7 novembre.

M. Duda a adressé ses félicitations à M. Biden « pour sa campagne présidentielle réussie ». Dans l’attente de la nomination par le collège électoral, la Pologne est déterminée à maintenir un partenariat stratégique PL-US de haut niveau et de grande qualité pour une alliance encore plus forte ».

Au moment du tweet de M. Duda, de nombreux autres dirigeants européens adressaient des félicitations en bonne et due forme à M. Biden. Dans son pays, M. Duda a été critiqué par de nombreuses personnes pour avoir suggéré que la victoire de M. Biden n’était pas définitive et que le collège électoral pouvait encore changer le résultat.

Le même jour, M. Zulczyk a écrit sur Facebook qu’en tant que titulaire d’une maîtrise en études américaines, il n’avait jamais entendu parler d’une « nomination par le collège électoral » dans le système américain. Il a ajouté que le candidat démocrate avait clairement remporté l’élection.

« Joe Biden est le 46e président des États-Unis. Andrzej Duda est un crétin », a-t-il écrit.