PHOENIX – Jeudi, le gouverneur de l’Arizona, Doug Ducey, a supprimé les dernières exigences de l’État en matière d’atténuation des effets du COVID-19, y compris l’obligation de porter un masque facial.

AUTEUR

KEVIN STONE

CATEGORIES

POSTÉ LE

25 mars 2021

SOURCE

KTAR News

En vertu d’un nouveau décret, toutes les exigences commerciales de l’État ont été transformées en recommandations, et les bars peuvent désormais reprendre leurs activités d’avant la pandémie.

En outre, les événements réunissant plus de 50 personnes, y compris les sports de jeunesse, ne nécessitent plus l’approbation des autorités locales.

Les entreprises ont toujours la possibilité d’exiger une distance sociale et le port de masques et de refuser de servir les clients qui ne s’y conforment pas.

« Les mesures mises en place l’été dernier ont permis à l’Arizona de lutter contre le COVID-19 », a déclaré Ducey dans un communiqué de presse. « Je tiens à remercier les dirigeants locaux qui ont soutenu ces efforts avec leurs propres mesures, ainsi que les entreprises qui les ont mises en œuvre ».

« Aujourd’hui, nous sommes dans une situation différente, et nous sommes aussi beaucoup plus intelligents. Je suis convaincu que les entreprises et les citoyens de l’Arizona continueront à pratiquer les principes fondamentaux et à agir de manière responsable alors que nous revenons progressivement à la normale. »

L’ordonnance stipule que les gouvernements locaux ne peuvent établir aucune réglementation relative à la pandémie de COVID-19 et mentionne spécifiquement les masques obligatoires.

L’obligation de porter un masque dans les écoles primaires et secondaires reste en vigueur, selon Kathy Hoffman, directrice de l’enseignement public en Arizona.

L’ordonnance de jeudi annule également une poignée de décrets précédents émis par Ducey pendant la pandémie.

Ducey n’a jamais ordonné un mandat de masque à l’échelle de l’État. En juin 2020, il a donné aux juridictions locales l’autorité sur la question. En dehors de cela, il a gardé le pouvoir de réglementer l’ensemble de la réponse au COVID-19 de l’État dans ses propres mains.

La majeure partie de l’État s’est retrouvée avec des mandats de masquage, mais ceux qui restent ne peuvent plus être appliqués en vertu de l’ordonnance de jeudi.

L’annonce a été faite alors que l’État a dépassé les 3 millions de doses de vaccin COVID-19 administrées.

« Comme nous l’avons toujours dit, la distribution du vaccin est notre meilleur moyen de revenir à la normale, et je tiens à remercier les millions d’Arizoniens qui ont retroussé leurs manches pour que la distribution et l’absorption soient si réussies », a déclaré M. Ducey.

Il a également noté que le nombre de cas de coronavirus est en baisse depuis 10 semaines et que les hospitalisations sont à leur plus bas niveau depuis début octobre.

Ducey a assoupli les restrictions de l’État liées au COVID au fur et à mesure que les chiffres s’amélioraient depuis le pic atteint en janvier.

Au début du mois, il a levé les restrictions de capacité pour les entreprises couvertes par son décret de juin 2020. Cependant, jusqu’à jeudi, les exigences en matière de distance physique et d’utilisation de masques sont restées en vigueur pour les restaurants, les bars, les boîtes de nuit, les centres de fitness couverts, les théâtres couverts et les parcs aquatiques.