Les familles de couleur à faible revenu d’Oakland, en Californie, pourraient recevoir une aide financière supplémentaire au cours des 18 prochains mois.

NDLR : vous avez bien compris, les familles blanches n’auront droit a rien ! Si vous êtes blanc, vous ne pouvez pas être considéré comme ayant de faibles revenus. C’est probablement l’une des politiques les plus racistes qui ait été mise en place à notre époque.

AUTEUR

MARIA MORAVA, SCOTTIE ANDREW

CATEGORIES

POSTÉ LE

25 mars 2021

SOURCE

CNN

Libby Schaaf, maire d’Oakland, a annoncé cette semaine que la ville allait lancer un projet de revenu garanti visant à donner à des centaines de familles noires et indigènes et de personnes de couleur 500 dollars par mois pendant 18 mois.

Les paiements du projet seront inconditionnels et les bénéficiaires pourront dépenser l’argent comme ils le souhaitent.

Le programme Oakland Resilient Families est le dernier essai en date d’un système de distribution de richesses à « revenu garanti », dans lequel les résidents reçoivent une somme d’argent fixe par mois pour compléter le filet de sécurité sociale existant.

Le projet cible les groupes présentant les plus grandes disparités de richesse de la ville, selon l’indice d’égalité d’Oakland, qui révèle que le revenu médian des ménages blancs d’Oakland est près de trois fois supérieur à celui des ménages noirs.

« La pauvreté dont nous sommes tous témoins aujourd’hui n’est pas un échec personnel, c’est un échec du système », a déclaré M. Schaaf dans un communiqué. « Le revenu garanti est l’un des outils les plus prometteurs pour le changement des systèmes, l’équité raciale et la mobilité économique que nous ayons vu depuis des décennies. »

Le revenu garanti offre la sécurité à ceux qui en ont le plus besoin

Le revenu garanti est différent du revenu de base universel (RBI), qui fournirait un revenu suffisant pour répondre aux besoins fondamentaux de chacun.

Au contraire, le revenu garanti ne vise qu’à compléter d’autres salaires et programmes pour les résidents à faible revenu, en aidant à construire le « plancher de revenu » sur lequel les personnes en situation de pauvreté peuvent commencer à se construire une vie financièrement sûre.

Bien que l’idée ait connu une résurgence ces dernières années, elle n’est pas nouvelle : Martin Luther King Jr. l’a préconisée dans son livre de 1967, « Where Do We Go from Here : Chaos or Community ? »

« Je suis maintenant convaincu que l’approche la plus simple s’avérera la plus efficace — la solution à la pauvreté est de l’abolir directement par une mesure maintenant largement discutée : le revenu garanti », écrivait King.

D’autres villes l’ont mis en œuvre

En 2019, 100 résidents de Stockton, en Californie, ont commencé à recevoir des paiements inconditionnels de 500 dollars. D’autres initiatives à Newark, dans le New Jersey, et à Atlanta, en Géorgie, ont été lancées aussi récemment qu’en 2020.

L’ancien maire de Stockton, Michael Tubbs, est le fondateur de Mayors for a Guaranteed Income, un réseau de maires défenseurs fondé en 2020. Le maire d’Oakland, M. Schaaf, est également un membre fondateur de ce réseau.

« L’un de mes espoirs en testant un revenu garanti était que d’autres villes suivent l’exemple, et je suis ravi qu’Oakland soit parmi les premières », a déclaré M. Tubbs. « En se concentrant sur les résidents BIPOC, le programme Oakland Resilient Families apportera un soutien financier essentiel aux personnes les plus durement touchées par les inégalités systémiques, y compris le bilan disproportionné de la pandémie sur les communautés de couleur. »

Oakland Resilient Families porte le modèle de revenu garanti à de nouveaux sommets, avec 600 familles ciblées pour les paiements. Le projet, financé uniquement par des dons philanthropiques, a recueilli 6,75 millions de dollars à ce jour, dont au moins 80 % seront distribués.

Qui est éligible ?

Pour pouvoir bénéficier des paiements pour les familles résilientes d’Oakland, les familles doivent avoir au moins un enfant de moins de 18 ans. Leur revenu doit être égal ou inférieur au revenu médian de la région, soit environ 59 000 dollars pour une famille de trois personnes.

Mais la moitié des places disponibles seront réservées aux familles à très faible revenu – celles qui gagnent moins de 138 % du seuil de pauvreté fédéral – soit environ 30 000 dollars par an pour une famille de trois personnes.

Un formulaire de sélection multilingue en ligne sera mis en ligne dans le courant du printemps et de l’été, après quoi les familles seront choisies au hasard pour recevoir les paiements. Le programme est également ouvert aux familles sans papiers et/ou sans abri. Étant donné que les bénéficiaires ne seront pas tenus de travailler pour recevoir les paiements, l’argent n’est pas considéré comme un revenu imposable.

Oakland Resilient Families s’associera à des organisations communautaires locales et à des responsables gouvernementaux afin d’intégrer les commentaires de la communauté au cours du déploiement du projet, qui devrait être pleinement opérationnel d’ici l’été.