Les tarifs des pétroliers augmentent alors que le blocage du canal de Suez se poursuit

AUTEUR

TSVETANA PARASKOVA

CATEGORIES

POSTÉ LE

28 mars 2021

SOURCE

Oil Price

Les tarifs des pétroliers ont presque doublé depuis qu’un porte-conteneurs géant s’est échoué mardi dans le canal de Suez, bloquant le trafic sur cette voie de navigation vitale.

Les tarifs de transport des produits pétroliers dans la région méditerranéenne ont presque doublé, tandis que les compagnies maritimes ont commencé à détourner les pétroliers à destination de l’Asie du canal de Suez pour les faire passer par la route plus longue du cap de Bonne-Espérance, en Afrique.

Alors que les efforts se poursuivent pour déloger du canal de Suez l’énorme navire de la longueur de l’Empire State Building, le retour à la normale du trafic pourrait prendre des semaines, alors que près de trois douzaines de pétroliers attendent de part et d’autre du canal pour passer.

La faible disponibilité des pétroliers a fait bondir les taux.

Les taux des petits pétroliers destinés au transport maritime dans la région méditerranéenne ont bondi en premier, a déclaré Braemar ACM Shipbroking à Reuters.

« La moindre disponibilité des pétroliers entraînerait un pic à court terme des taux de fret pour les chargements européens et méditerranéens si les pétroliers incapables de transiter par le canal ne respectent pas les lay/cans déjà convenus et que les affréteurs doivent opter pour une rafale de remplacements rapides », a déclaré jeudi la société d’analyse pétrolière Vortexa.

(NDLR : Laycan désigne la période définie au cours de laquelle le Client doit remettre à l’Armateur un avis de mise à disposition indiquant que le Navire est arrivé au mouillage ou au lieu d’attente habituel et est à tous égards prêt à commencer le chargement)

« Bien qu’il soit peu probable que la congestion dure aussi longtemps, si elle persiste suffisamment longtemps pour entraîner des déviations, l’allongement de la durée des voyages et l’augmentation globale des tonnes-milles constitueraient un soutien supplémentaire à la hausse des taux de fret à court terme », ont déclaré les analystes de Vortexa.

Depuis que le canal de Suez a été bloqué, le taux de location de certains pétroliers pour le transport de pétrole du Moyen-Orient vers l’Asie a bondi de 47 % pour atteindre 2,2 millions d’euros, selon Anoopa.

2,2 millions de dollars US, a déclaré au Wall Street Journal Anoop Singh, analyste des pétroliers basé à Singapour chez Braemar ACM.

Entre-temps, des signes ont commencé à apparaître selon lesquels certains exploitants de pétroliers détournent déjà les Suezmax à destination de l’Asie – le plus grand pétrolier pouvant passer par le canal de Suez et capable de transporter jusqu’à 1 million de barils de pétrole – de la voie de navigation bloquée.

Le pétrolier Suezmax Marlin Santorini, qui se rendait de Houston en Asie, a brusquement changé de cap jeudi. Au lieu de se diriger vers le canal de Suez, il s’est dirigé vers le cap de Bonne-Espérance, selon les données de Bloomberg.