Le ministère de la Justice enquête pour savoir si le représentant républicain de Floride Matt Gaetz a eu une relation sexuelle avec une jeune fille de 17 ans et a violé les lois fédérales contre le trafic sexuel dans ce processus, a rapporté mardi le New York Times.

NDLR : Gaetz pourrait, tout comme DeSantis, etre candidat aux Presidentielles de 2024… Affaire a suivre.

AUTEUR

SONAM SHETH

CATEGORIES

POSTÉ LE

31 mars 2021

SOURCE

Business Insider

Gaetz a confirmé l’existence de l’enquête à Axios, en déclarant : “Les allégations contre moi sont aussi brûlantes qu’elles sont fausses. Je crois qu’il y a des gens au ministère de la Justice qui essaient de criminaliser ma conduite sexuelle, vous savez, lorsque j’étais célibataire.”

Selon le Times, l’enquête fait partie d’une enquête plus large sur Joel Greenberg, un percepteur d’impôts en Floride associé à Gaetz qui a été inculpé l’année dernière de 14 chefs d’accusation liés à des allégations selon lesquelles il aurait harcelé un adversaire politique, utilisé une base de données de l’État pour créer de fausses cartes d’identité et pratiqué le trafic sexuel d’un mineur âgé de 14 à 17 ans.

Selon le Times, le ministère a lancé son enquête sur Gaetz vers la fin du mandat du président Donald Trump, alors que William Barr était encore le procureur général. Des hauts fonctionnaires du ministère de la Justice, dont certains nommés par Trump, ont été informés de l’enquête, étant donné sa nature très médiatisée, selon le rapport.

Les rencontres de Gaetz avec la jeune fille ont eu lieu en 2019, a rapporté le Times, citant des personnes informées de la situation. Les enquêteurs cherchent à savoir s’il a payé pour qu’elle voyage avec lui et s’il a enfreint les lois fédérales sur la traite des êtres humains, ajoute le média.

Le député de Floride a déclaré à Axios et au Times que ses avocats avaient été informés qu’il était le sujet, et non la cible, d’une “enquête concernant le comportement sexuel avec des femmes”. Un sujet est une personne dont le comportement entre dans le cadre d’une enquête, et une cible est une personne contre laquelle les enquêteurs pensent avoir suffisamment de preuves pour l’accuser d’un crime.

“Je sais seulement que cela a un rapport avec les femmes”, a déclaré Gaetz au Times. “Je soupçonne que quelqu’un essaie de recatégoriser ma générosité envers mes ex-copines comme quelque chose de plus fâcheux”.

Il a déclaré à Axios : “J’ai certainement, dans ma vie de célibataire, subvenu aux besoins des femmes avec qui je suis sorti. Vous savez, j’ai payé des vols, des chambres d’hôtel. J’ai été, vous savez, généreux en tant que partenaire. Je pense que quelqu’un essaie de faire passer ça pour un crime alors que ça ne l’est pas.”

Lorsqu’on lui a demandé si l’une des femmes avec lesquelles il a interagi était mineure, Gaetz a répondu qu’il était “absolument” sûr qu’aucune d’entre elles ne l’était.

La nouvelle de l’enquête criminelle sur Gaetz est arrivée quelques heures après qu’Axios ait rapporté plus tôt mardi que le membre du Congrès de Floride envisageait de ne pas chercher à se faire réélire en faveur d’un emploi au sein du réseau médiatique d’extrême droite Newsmax.

Gaetz est l’un des républicains les plus virulents au Capitole depuis qu’il a été élu pour représenter le 1er district du Congrès de Floride en 2016.

Il a notamment fait la une des journaux pour s’être battu pour Trump lors d’audiences de surveillance du Congrès, pour avoir vécu avec un immigrant cubain de 19 ans nommé Nestor qu’il appelle son fils et dont il a fréquenté la sœur, pour avoir distribué des dizaines de milliers de dollars de l’argent des contribuables à des entités liées à des alliés et amis politiques, et pour être parti en croisade contre la “culture de l’annulation” et la Big Tech.

En décembre 2017, Gaetz a également été le seul législateur de la Chambre à voter contre un projet de loi qui allouait plus d’argent au gouvernement fédéral pour lutter contre la traite des êtres humains.

“À moins qu’il n’y ait une raison écrasante et convaincante pour laquelle nos agences existantes au sein du gouvernement fédéral ne peuvent pas gérer ce problème, je vote non parce que les électeurs du nord-ouest de la Floride ne m’ont pas envoyé à Washington pour aller créer plus de gouvernement fédéral”, a-t-il déclaré à l’époque.

Gaetz a tweeté au sujet de l’enquête du ministère de la Justice sur ses actions, mardi, après que le Times et Axios ont publié leurs articles.

Your Content Goes Here