Selon le N.Y. Times, 15 millions de doses auraient été endommagées dans une usine de production.

Publication initiale le 31/03/2021.

AUTEUR

MIKE MURPHY

CATEGORIES

POSTÉ LE

2 avril 2021

SOURCE

Market Watch

Johnson & Johnson Inc. a reconnu mercredi qu’un lot de son vaccin COVID-19 produit par l’un de ses partenaires de fabrication « ne répondait pas aux normes de qualité », et a déclaré qu’elle allait fournir davantage d’experts pour superviser la production.

Auparavant, le New York Times avait rapporté que 15 millions de doses du vaccin à usage unique avaient été détruites dans une usine de production de Baltimore dirigée par Emergent BioSolutions EBS, après que des ouvriers eurent commis une erreur dans la composition du vaccin. Selon le Times, l’incident a empêché les régulateurs fédéraux d’approuver les lignes de production de l’usine.

Dans un communiqué publié mercredi, Johnson & Johnson JNJ, a déclaré que l’erreur avait été découverte au cours du processus de contrôle de la qualité et que le lot « n’avait jamais atteint les étapes de remplissage et de finition de notre processus de fabrication ». Le fabricant de médicaments n’a pas précisé combien de doses étaient concernées.

« La qualité et la sécurité restent notre priorité absolue », a déclaré l’entreprise. « C’est pourquoi, alors que nous continuons à travailler avec la FDA et Emergent pour obtenir l’autorisation d’utilisation d’urgence du site d’Emergent Bayview, Johnson & Johnson met à disposition des experts supplémentaires en fabrication, en opérations techniques et en qualité qui seront présents sur le site d’Emergent pour superviser, diriger et soutenir toute la fabrication du vaccin COVID-19 de Johnson & Johnson. »

Johnson & Johnson a déclaré que ces mesures lui permettront de continuer à livrer 24 millions de doses de vaccin supplémentaires d’ici la fin du mois d’avril, et 100 millions de doses à livrer aux États-Unis d’ici la fin du mois de mai.