(Reuters) – Le croisiériste Norwegian Cruise Line Holdings Ltd a déclaré lundi qu’il exigerait la vaccination obligatoire contre le COVID-19 de tous ses clients et membres d’équipage lors de la reprise des voyages au départ des ports américains en juillet.

NDLR : une entreprise de plus a boycotter.

AUTEUR

REUTERS STAFF

CATEGORIES

POSTÉ LE

5 avril 2021

SOURCE

Yahoo Finance

L‘annonce de la société fait suite aux dernières directives émises la semaine dernière par les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) à l’intention du secteur des croisières, notamment en ce qui concerne la nécessité de la vaccination par le COVID-19.

Le croisiériste a été durement touché par la pandémie pendant plus d’un an, ce qui a entraîné de lourdes pertes annuelles et une chute des recettes, et l’a contraint à prendre de nouvelles mesures pour que ses clients puissent reprendre la mer.

Royal Caribbean, qui devrait reprendre certains voyages dans les Caraïbes en juin, et Norwegian Cruise ont également mis en place un groupe d’experts pour reprendre leurs activités en toute sécurité.

« Nous pensons qu’en combinant des vaccinations obligatoires à 100 % pour les clients et l’équipage et des mesures de santé publique fondées sur des données scientifiques, nous pouvons créer un environnement sûr, semblable à une bulle, pour les clients et l’équipage », a déclaré Frank Del Rio, directeur général de Norwegian Cruise, dans un communiqué.

Dans une lettre adressée au CDC, Norwegian a déclaré qu’elle commencerait les voyages à une capacité réduite de 60 %. Elle prévoit ensuite d’augmenter progressivement sa flotte au départ des ports américains et d’accroître sa capacité de 20 % tous les 30 jours.

Les actions des trois opérateurs de croisière – Carnival Corp, Norwegian Cruise et Royal Caribbean – étaient en hausse de plus de 2 % avant la cloche.