Le lieu où se déroulera l’audit des résultats des élections de 2020 dans le comté de Maricopa, en Arizona, est désormais fixé.

NDLR : Apres avoir fixe la date de debut de l’audit au 22/04/2021, on connait desormais le lieu !

AUTEUR

JOE HOFT

CATEGORIES

POSTÉ LE

14 avril 2021

SOURCE

The Gateway Pundit

Nous avons découvert la date de début de l’audit des résultats des élections de 2020 dans le comté de Maricopa à la fin de la semaine dernière [22 avril] : « Le coup d’envoi de l’audit du comté de Maricopa par le Sénat de l’Arizona est maintenant prévu pour le 22 avril‘.

Nous savons maintenant où se déroulera l’audit :

Les auditeurs indépendants ont été choisis le 1er avril, mais le lieu de l’audit n’avait pas encore été décidé en raison de la résistance du Conseil des superviseurs (BOS) de Maricopa. L’information relayée à UncoverDC par Finchem de la direction du Sénat indique qu’ils ont maintenant « obtenu plus de 20.000 pieds carrés connus sous le nom de Coliseum sur le terrain de la foire de l’État pour effectuer l’audit ; des dispositions pour la sécurité physique et en direct 24 heures sur 24 et les équipes d’audit sont en train de rassembler et de transporter l’équipement et le personnel en Arizona avec une date prévue pour le début de la tâche laborieuse de l’inspection et de la tabulation bulletin par bulletin le 22 avril ». Un article de l’Arizona Mirror du 7 avril semble confirmer le choix du lieu.

Les résultats de cet audit sont cruciaux. Lors d’une interview du 7 avril avec l’animatrice radio Rose Tennett, l’avocate Sidney Powell a prédit que le prochain audit du comté de Maricopa portant sur 2,1 millions de bulletins de vote révélera plus de 100 000 bulletins frauduleux. Le président républicain Donald Trump a perdu l’État de l’Arizona par moins de 11 000 voix.

L’Arizona a été, rappelez-vous, mystérieusement annoncé pour Joe Biden tôt dans la soirée du 3 novembre 2020 par Fox News, alors que les électeurs de l’AZ étaient encore en train de faire la queue pour voter et que seul un petit pourcentage des votes avait été comptabilisé ! Fox News a définitivement perdu un nombre énorme de téléspectateurs fidèles à cause de cette décision choquante.

Dans une interview du 5 avril 2021 du représentant Finchem sur HUB Radio Phoenix, le Backstreet Gossip Show avec Ray Michaels et Ron Luddders, Finchem a déclaré :

« Le conseil des superviseurs du comté de Maricopa continue de jouer l’obstruction dans ce processus. La secrétaire d’État, Katie Hobbs, les encourage ! Donc, voici un message, un flash info : Superviseurs, Secrétaire d’Etat, ce n’est pas votre élection ! Je suis parfaitement clair sur ce que les habitants de l’Arizona veulent voir se produire et le fait que cinq personnes s’opposent à cet audit est répréhensible… Si c’est là le dédain et l’irrespect que ce conseil de surveillance va avoir pour les habitants du comté de Maricopa, ils doivent partir… Et le fait qu’ils aient creusé si profondément me dit qu’ils ne vont pas aimer ce que nous allons trouver ».

Parce que l’assignation du Sénat de l’AZ n’exigeait pas spécifiquement que l’audit ait lieu au MCTEC (NDLR : Maricopa County Elections Department), la MCBOS a refusé de permettre au Sénat de l’AZ d’auditer les bulletins de vote au MCTEC !

La MCBOS, obstructionniste et composée de cinq personnes, a démontré à maintes reprises qu’elle souhaitait à tout prix éviter un audit transparent, véridique et précis des bulletins de vote 2020 du comté de Maricopa. Il a usé de tous les stratagèmes possibles et en a inventé d’autres dont vous n’avez jamais entendu parler auparavant !

Ce conseil peut donc essayer de faire valoir que la chaîne de traçabilité de ces bulletins a été rompue – par le Sénat qui les a déplacés vers un nouveau lieu – et que leur audit est invalide, alors que c’est cette même entité qui avait le pouvoir de garder les bulletins en place au MCTEC.

La chaîne de traçabilité est l’une des responsabilités les plus sacrées et fondamentales d’un fonctionnaire électoral pour superviser et garantir l’intégrité des élections. Elle exige que des mesures de sécurité détaillées et appropriées soient prises à partir du moment où un bulletin de vote rempli quitte les mains d’un électeur et est remis à la garde d’un agent du conseil électoral du comté (BOE). Le bulletin de vote, un document légal, doit être sécurisé et protégé contre toute falsification, tout détournement, toute altération, tout vol et toute fraude flagrante, à tout moment, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Les responsables légalement chargés de cette responsabilité dans le comté de Maricopa sont les cinq membres du MCBOS : Clint Hickman, Jack Sellers, Steve Chucri, Bill Gates et Steve Gallardo.

Par conséquent, le MCBOS ne peut prétendre ignorer la « chaîne de traçabilité » du bulletin de vote. C’est leur travail, leur responsabilité sacrée envers les électeurs du comté de Maricopa.

Les électeurs de l’AZ doivent comprendre que, si ce type d’attaque devait se produire, le Conseil des superviseurs du comté de Maricopa lui-même a déjà volontairement et de manière non éthique et, peut-être, illégale, rompu la chaîne de traçabilité des bulletins de vote de 2020 dont il avait la garde en les déplaçant le 6 mars 2021, sans l’autorisation du Sénat de l’AZ !

Comme nous l’avons rapporté le 7 mars 2020 :

« Ainsi, le Conseil des superviseurs du comté de Maricopa en Arizona (MCBOS) a chargé mercredi les bulletins de vote des élections de 2020 dans un camion pour les livrer au Sénat de l’Arizona. (Nous ne savons pas s’il s’agissait de tous les bulletins de vote ou non. Nous ne savons pas qui a commandé le camion et qui a fait charger les bulletins dans le camion. Nous ne savons pas non plus si les bulletins ont été transportés dans le respect des exigences légales en matière de chaîne de possession).

Le MCBOS a chargé les bulletins dans un camion alors que le Sénat n’avait pas encore demandé les bulletins. »

En plus de ce premier événement du 6 mars, il y avait « des centaines de bulletins de vote déchiquetés [qui] ont été trouvés aujourd’hui dans une benne à ordures dans le comté de Maricopa en Arizona « , comme l’a rapporté TGP également le 6 mars, ainsi qu’un rapport d' »une personne [qui le 6 mars] s’est rendue au centre de tabulation et d’élection du comté de Maricopa et a trouvé des portes grandes ouvertes avec un accès apparemment sans entrave à l’installation ».

En outre, le 6 mars, TGP a également rapporté que « La dissimulation des élections du comté de Maricopa en Arizona continue … Et maintenant ce soir, deux granges sur la ferme de l’un des membres du conseil de surveillance du comté de Maricopa ont pris feu. »

Le représentant Finchem, dans son interview radio Hub Radio Phoenix du 5 avril, a rappelé aux Arizoniens le travail remarquable qu’ils accomplissent en tant que patriotes américains :

Si nous ne nous étions pas levés pour l’audience du 30 novembre, toute cette affaire aurait été balayée sous le tapis. Et je frémis à l’idée que si nous n’avions pas pris cette initiative, vous auriez entendu des grillons. Ce serait terminé et les gens auraient été privés de leur journée…

…Nous [en Arizona] établissons une norme que d’autres États observent actuellement et je pense que l’une des choses les plus importantes dont nous devons nous souvenir est que dans notre système de gouvernement – vous ne voyez pas cela ailleurs dans le monde – dans notre système de gouvernement, le fait que nous soyons capables de scruter nos élections rend notre République démocratiquement élue forte. »

Les patriotes d’Arizona sont directement sur la cible. Tenez la ligne. Ne reculez pas. Continuez à vous battre. Exigez que le Sénat de l’Arizona – et votre sénateur individuel de l’Arizona – protège et défende la chaîne de traçabilité légale des bulletins de vote qui leur est confiée, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, alors que cet important audit commence le 22 avril, et empêchez toute tentative de subversion ou de sabotage de cet audit électoral critique de 2020.