Un autre député a souligné que la bienséance veut que les parlementaires masculins portent des sous-vêtements et un pantalon ainsi qu’une veste et une cravate.

AUTEUR

SKY NEWS

CATEGORIES

POSTÉ LE

15 avril 2021

SOURCE

Sky News

Un député canadien s’est excusé auprès de ses collègues après être apparu complètement nu lors d’une réunion virtuelle de la Chambre des communes.

William Amos, qui représente la circonscription québécoise de Pontiac depuis 2015 pour le Parti libéral, est vu derrière un bureau entre les drapeaux québécois et canadien, avec ce qui semble être un téléphone portable préservant sa pudeur.

Une capture d’écran de l’affichage déshabillé de M. Amos a été obtenue par l’agence de presse La Presse Canadienne – elle n’était à l’origine visible que par les membres du Parlement et le personnel sur un flux de vidéoconférence interne.

Dans un courriel d’excuses pour son effronterie, M. Amos a décrit son état de déshabillage comme « une erreur malheureuse ».

« Ma vidéo était accidentellement allumée alors que je me changeais pour mettre mes vêtements de travail après avoir fait un jogging.

« Je m’excuse sincèrement auprès de mes collègues de la Chambre des communes pour cette distraction involontaire. De toute évidence, c’était une erreur honnête et cela ne se reproduira plus. »

Soulevant un rappel au règlement, Claude DeBellefeuille, député du parti d’opposition Bloc québécois, a suggéré que le décorum parlementaire exige que les députés masculins portent une veste et une cravate – et une chemise, des sous-vêtements et un pantalon.

Le président de la Chambre des communes, Anthony Rota, a rappelé aux députés d’être toujours vigilants lorsqu’ils se trouvent près d’une caméra et d’un microphone.