Pour tout Américain qui accorde de l’importance à la liberté, au patriotisme et à « l’Amérique d’abord », si vous vivez actuellement dans un État ou une ville bleue (NDLR : ville bleue = ville Democrate) et cherchez à vous échapper, il existe un certain nombre d' »États libres » où vous pouvez aller pour vivre une vie meilleure.

AUTEUR

JONATHAN DAVIS

CATEGORIES

POSTÉ LE

20 avril 2021

SOURCE

Trending Politics

Le Missouri est bien. Le Texas est bien. Les Dakotas feraient l’affaire. L’Oklahoma, le Kansas, le Tennessee et le Kentucky sont des options. Tout comme le Mississippi, l’Arkansas, l’Utah et l’Idaho.

Mais attendez – que faire si vous êtes un Américain qui accorde de l’importance à la liberté, au patriotisme et à « l’Amérique d’abord », et qui souhaite également avoir du très beau temps la majeure partie de l’année ? Oui, il y a une option pour ces gens-là, aussi : la Floride.

Grâce aux républicains qui dirigent cet État, la Floride est devenue un phare de l’industrie, de la liberté et de la poursuite du bonheur. Cela n’a pas été facile et c’est une bataille constante pour que l’État reste ainsi. Ce qui m’amène à parler d’un responsable des forces de l’ordre de Floride qui avait quelque chose à dire sur ce sujet cette semaine.

Le shérif du comté de Polk, Grady Judd, est manifestement un homme dévoué à l’application de la loi, mais c’est aussi un ami et un allié de la liberté individuelle. Il est conscient que des « millions » de personnes s’installent ou se sont installées dans son État au cours des derniers mois et des dernières années pour échapper à l’enfer bleu dirigé par les démocrates.

Mais il a un conseil à donner à ceux qui s’installent : N’allez pas voter pour la même bêtise que vous avez quittée.

« J’ai quelque chose à vous montrer », a déclaré Judd lors d’une conférence de presse dimanche, en brandissant un collage de photos montrant la vie en Floride. « C’est ce que nous apprécions en Floride. C’est la Floride que nous connaissons et que nous aimons ».

Il a ensuite énuméré un certain nombre de personnes – le gouverneur Ron DeSantis, les républicains législatifs de l’État, ainsi que la police et l’ancien président Donald Trump – qui travaillent sans relâche pour que quiconque en Floride, résidents et nouveaux arrivants, puisse avoir ce genre de plaisir.

« Nous sommes un endroit spécial. Et il y a des millions et des millions de personnes qui aiment venir ici. Et très franchement, nous aimons les avoir ici », a poursuivi Judd. « Donc, nous ne voulons partager qu’une seule chose alors que vous vous installez, des centaines par jour.

« Bienvenue en Floride. Mais ne vous inscrivez pas sur les listes électorales et ne votez pas comme vous l’avez fait dans le nord, sinon vous aurez ce qu’ils ont eu ! ». Judd a déclaré sous les applaudissements du podium et un sourire de DeSantis.

« Il y a une raison pour laquelle cet endroit est amusant. Il y a une raison pour laquelle nous avons un taux de criminalité bas depuis 49 ans », a-t-il ajouté. « Et les mêmes personnes qui ne pensent pas que nous devrions avoir un… projet de loi sur les émeutes sont les mêmes qui pensent que nous devrions laisser plus de gens sortir de prison. Et là où ils font cela, comme le gouverneur et nos intervenants y ont fait allusion, la criminalité augmente », a déclaré Judd.

« Mais ce n’est pas seulement la criminalité qui augmente, la victimisation augmente. Les habitants de ces États sont blessés, tués, leurs moyens de subsistance ont changé et leurs enfants ont changé », a ajouté Judd.

Le succès en termes d’économie et de liberté individuelle a ceci de positif qu’il attire les Américains ; le mauvais côté, c’est qu’il attire souvent des Américains qui apportent avec eux le gauchisme lunatique pour lequel ils ont voté et qu’ils essaient d’échapper, comme le note Judd.