La grande gueule de la représentante californienne Maxine Waters vient peut-être de donner à l’ancien policier Derek Chauvin une carte de sortie de prison proverbiale.

Publication initiale le 19/04/2021, soit 1 jour avant le verdict.

NDLR : nous n’avons pas vu d’emeutes hier soir, a part quelques voitures retournees. Etait-ce grace a la presence de la garde nationale ? On ne sait pas. Cependant cette histoire est loin d’etre terminee, car les propos de Waters pourraient donner la possibilite a la Cour Supreme d’acquitter Chauvin… Restons prudents, affaire a suivre !

AUTEUR

CARMINE SABIA

CATEGORIES

POSTÉ LE

21 avril 2021

SOURCE

Conservative Brief

Après que l’accusation et la défense aient présenté leurs conclusions dans l’affaire de la mort de George Floyd, le juge chargé de l’affaire a déclaré que les commentaires faits par le représentant Waters ce week-end pourraient donner lieu à un appel si Chauvin est condamné, rapporte le New York Times.

« Un représentant élu, un membre du Congrès des États-Unis, a fait ce que j’ai interprété comme étant – ce que je pense être raisonnablement interprété comme étant – des menaces contre le caractère sacré du processus du jury« , a déclaré l’avocat de Chauvin, Eric J. Nelson.

Le juge Peter A. Cahill s’en est pris à la représentante Waters dans sa réponse, dans laquelle il a refusé de déclarer un vice de procédure dans cette affaire.

« Je vous accorde que la représentante Waters peut vous avoir donné quelque chose en appel qui pourrait entraîner l’annulation de tout ce procès », a déclaré le juge.

« J’aimerais que les élus cessent de parler de cette affaire, en particulier d’une manière qui est irrespectueuse de la règle de droit et de la branche judiciaire et de notre fonction », a-t-il dit, ajoutant que c’est un manque de respect pour les « branches coéquipières du gouvernement ».

« Leur incapacité à le faire est odieuse », a-t-il ajouté.

Ses commentaires sont intervenus lundi, après que les propos de Waters ont été entendus lors d’une manifestation pour Floyd et pour Daunte Wright, qui a également été tué lors d’une confrontation avec la police.

« J’espère que nous allons obtenir un verdict de culpabilité », a-t-elle déclaré. « Et si ce n’est pas le cas, nous ne pourrons pas nous défiler. »

Elle a fait savoir qu’elle faisait référence à une condamnation pour meurtre et pas moins que cela. Lorsque les journalistes lui ont demandé ce que les gens devaient faire s’il n’y avait pas de verdict de culpabilité, elle a répondu : « Nous devons rester dans la rue. Et nous devons devenir plus actifs, nous devons devenir plus conflictuels. Nous devons nous assurer qu’ils savent que nous sommes sérieux. »

Ce week-end, la représentante de 82 ans a déclaré à une foule de manifestants qu’ils devaient être « plus conflictuels » si l’ancien policier Derek Chauvin n’était pas reconnu coupable de meurtre lors de son procès, après avoir tué George Floyd.

Il s’agit d’une représentante du Congrès des États-Unis en exercice qui exige un verdict de culpabilité de la part d’un jury et qui menace de conséquences si le verdict qu’elle exige n’est pas rendu, mais maintenant les hauts dirigeants parlent d’agir.

« Maxine Waters incite à la violence à Minneapolis – tout comme elle l’a fait dans le passé. Si la Présidente Pelosi n’agit pas contre cette rhétorique dangereuse, j’agirai cette semaine », a déclaré sur Twitter Kevin McCarthy, leader de la minorité de la Chambre et représentant de la Californie.

Cette déclaration est intervenue après que la représentante Marjorie Taylor Greene, une fervente républicaine, a déclaré qu’elle présenterait cette semaine une proposition visant à retirer la représentante Waters du Congrès.

« Très bientôt, je présenterai une résolution visant à expulser @RepMaxineWaters du Congrès pour son incitation continuelle à la violence sur des Américains innocents. Rep Waters est un danger pour notre société », a-t-elle déclaré.

« Après avoir traversé les frontières des États pour inciter aux émeutes, ses ordres enregistrés sur vidéo la nuit dernière au Brooklyn Center ont directement conduit à plus de violence et à une fusillade contre des gardes nationaux dans le Minnesota tôt ce matin.

« En tant que membre du Congrès des États-Unis en exercice, Maxine Waters a menacé un jury exigeant un verdict de culpabilité et a menacé de recourir à la violence si Chauvin est déclaré non coupable. C’est également un abus de pouvoir », a-t-elle déclaré.

Mais la représentante Waters a fait quelque chose qu’elle ne voulait probablement pas que les manifestants à qui elle s’adressait sachent alors qu’elle parlait de protester contre la police.

La représentante a demandé une escorte policière pour se rendre avec elle aux manifestations, rapporte Townhall.