Il faut 30 minutes par jour, cinq jours par semaine, ou 150 minutes par semaine d’exercices qui vous essoufflent au moins légèrement.

NDLR : n’est-ce pas juste du bon sens ? Apparemment les endormis ont besoin d’une etude pour leur prouver l’interet de faire du sport… Pour nous, cette etude ressemble plus a un effort supplementaire pour promouvoir la vaccination. Dites-nous ce que vous en pensez sur Telegram / Twitter / Facebook.

AUTEUR

RUSSEL HOPE

CATEGORIES

POSTÉ LE

21 avril 2021

SOURCE

Sky News

Selon une étude de grande envergure, l’exercice régulier réduit de plus d’un tiers le risque de mourir de maladies infectieuses telles que le COVID-19 et diminue de 31 % le risque de contracter le virus.

La première étude mondiale sur le lien entre l’exercice physique et l’immunité au COVID-19 a suggéré que les gens doivent faire 30 minutes par jour, cinq jours par semaine, ou 150 minutes par semaine d’exercice qui les essouffle au moins légèrement.

Les activités recommandées sont la marche, la course, le vélo et les exercices de renforcement.

Une telle activité physique peut également rendre les vaccins jusqu’à 40 % plus efficaces, selon une équipe internationale de chercheurs dirigée par la Glasgow Caledonian University (GCU).

Les scientifiques ont conclu que la quantité d’exercice recommandée peut entraîner une « diminution de 31 % du risque de maladie infectieuse telle que le COVID-19, une diminution de 37 % du risque de décès à la suite d’une maladie infectieuse telle que le COVID-19 et une augmentation de l’efficacité de la vaccination contre une maladie virale telle que le COVID-19 ».

Le chef de projet, Sébastien Chastin, professeur de dynamique des comportements de santé à la GCU, a déclaré qu’ils avaient découvert que l’activité physique « renforce la première ligne de défense du système immunitaire humain et une plus grande concentration de cellules immunitaires ».

Cette recherche « extrêmement importante » pourrait contribuer à réduire le nombre de personnes qui contractent le COVID-19 et en meurent.

Il s’agit, selon lui, du « premier travail de recherche qui prouve qu’une activité physique régulière vous protège contre les maladies infectieuses ».

Et d’ajouter : « Nous avons découvert qu’un exercice régulier où l’on s’essouffle renforce l’immunité contre les maladies infectieuses de 31 % et augmente le nombre de cellules immunitaires dans l’organisme, dans la première ligne de défense qui est la couche muqueuse des anticorps.

« Le message est clair : restez actif – ce n’est pas seulement bon pour votre santé mentale et générale, mais nous avons maintenant la preuve que c’est aussi bon pour renforcer votre immunité. »

Il s’agit d’un engagement régulier, a-t-il ajouté, avec l’avantage supplémentaire que « si vous ajoutez l’activité physique à votre programme de vaccination, cela augmente la puissance de la vaccination ».

« Nous recommandons un programme d’activité physique de 12 semaines avant la vaccination, ce qui pourrait se traduire par une immunisation 20 à 40 % plus efficace. »

Le groupe, qui comprenait des immunologistes et des épidémiologistes de renommée mondiale, a procédé à un examen systématique complet de 16 698 études épidémiologiques mondiales publiées entre janvier 1980 et avril 2020.

La recherche a été publiée dans la revue Sports Medicine.