Le manoir de Floride où, selon les procureurs, Jeffrey Epstein a violé des jeunes filles et des femmes mineures pendant de nombreuses années a « enfin » été démoli.

AUTEUR

JESSE O’NEILL

CATEGORIES

POSTÉ LE

23 avril 2021

SOURCE

New York Post

Selon un rapport du Palm Beach Daily News, le promoteur Todd Michael Glaser a déclaré que la propriété tentaculaire de Palm Beach a rencontré la boule de démolition lundi.

Glaser a acheté le 358 El Brillo Way pour 18,5 millions de dollars en mars, et a annoncé son intention de raser la propriété.

Les fonds de la vente ont été alloués au programme d’indemnisation des victimes pour effectuer des paiements aux victimes d’Epstein, après que le pédophile condamné ait réussi à se suicider dans une prison de Manhattan en 2019.

Un courtier immobilier local, habituellement très réservé, a déclaré au journal qu’il avait aidé à organiser la vente pour s’assurer que la propriété en difficulté serait démolie.

« Je ne me suis impliqué dans la vente de la résidence de Jeffrey Epstein que pour m’assurer qu’elle serait rayée de la carte de Palm Beach », aurait déclaré Lawrence Moens.

Le manoir de 1952 de 6 chambres à coucher et de 14 223 pieds carrés (NDLR : 1321 metres carres), ainsi que la maison du personnel et le pool house situés sur l’Intracoastal Waterway ont été démolis pour faire place à une nouvelle propriété.

« L’ancien propriétaire de cette maison a causé des dommages incommensurables à la vie d’innombrables enfants et a pu corrompre le système juridique au point que les tribunaux l’ont qualifié de honte nationale », a déclaré au journal Michael Reiter, ancien chef de la police de Palm Beach.

La maison de ville d’Epstein, située dans l’East 71st Street à Manhattan, a également été vendue pour 50 millions de dollars le mois dernier, ce qui a permis de verser à plus de 175 victimes d’abus sexuels plus de 67 millions de dollars à l’époque.