La représentante Alexandria Ocasio-Cortez a donné au président Biden un pouce en l’air progressiste pour ses 100 jours de mandat, vendredi soir.

AUTEUR

CARL CAMPANILE

CATEGORIES

POSTÉ LE

24 avril 2021

SOURCE

New York Post

« L’administration Biden et le président Biden ont définitivement dépassé les attentes que les progressistes avaient », a déclaré la socialiste démocrate Ocasio-Cortez lors d’une assemblée publique virtuelle.

« Beaucoup d’entre nous s’attendaient à une administration beaucoup plus conservatrice ».

Ocasio-Cortez a donné à Biden son sceau d’approbation gauchiste en grande partie en raison de ses actions pour faire passer le plan de relance COVID-19 de 1 900 milliards de dollars, connu sous le nom de « American Rescue Plan » (NDLR : plan de sauvetage américain).

« Jusqu’à présent, tout s’est bien passé », a déclaré la députée.

Mais la femme de gauche a déclaré que la gestion par Biden de la législation sur les infrastructures sera un test « clé » pour savoir si le président continuera à faire preuve d’audace ou si le plan de sauvetage américain s’avère être une « situation unique et nous allons réduire nos ambitions ».

Ocasio-Cortez s’est plainte de l’insuffisance du plan d’infrastructure de 2 000 milliards de dollars de Biden, en particulier de la disposition qui ne prévoit que 40 milliards de dollars pour la rénovation des logements sociaux en ruine.

Elle a également révélé lors de la réunion publique qu’elle ne pourra pas assister au premier discours de Biden sur l’état de l’Union en raison des restrictions COVID-19 limitant l’audience du président à 200 personnes.