Le célèbre pirate informatique Dan Kaminsky est mort à 42 ans.

NDLR 1 : vous noterez qu’ils ne disent pas de quoi il est mort, et d’apres nos recherches cette information n’est disponible nulle part. Etrange, non ?

NDLR 2 : si vous tombez sur cet article par hasard, nous vous invitons a lire celui-ci avant pour comprendre le role de cette personne et pourquoi c’est etrange : « Un Britannique reçoit une clé pour « déverrouiller » l’internet »

AUTEUR

SECURITYWEEK NEWS

CATEGORIES

POSTÉ LE

25 avril 2021

SOURCE

SecurityWeek News

Le monde de la cybersécurité s’est réveillé samedi en apprenant le décès soudain de Dan Kaminsky (@dakami), un célèbre pirate informatique à qui l’on doit des travaux de recherche pionniers sur la sécurité des DNS.

Kaminsky avait 42 ans.

Intervenant régulièrement lors des conférences Black Hat et DEFCON au fil des ans, Kaminsky était récemment cofondateur et responsable scientifique de Human Security (anciennement connu sous le nom de White Ops), une start-up spécialisée dans la lutte contre la fraude.

Il est surtout connu pour ses recherches révolutionnaires sur l’empoisonnement du cache DNS, qui ont incité l’ensemble de l’industrie à s’attaquer à une faiblesse majeure dans le fonctionnement du Web.

On lui attribue également le mérite d’avoir amplifié la gravité des infections par rootkit de SONY en 2005.

En juin 2010, Kaminsky a été nommé par l’ICANN comme l’un des représentants de la communauté de confiance pour la racine DNSSEC.

Il a obtenu une licence en opérations et gestion des services d’information à l’université de Santa Clara.