Selon une nouvelle étude, la fonte des glaciers due au changement climatique a fait dévier la Terre de son axe.

NDLR : ce message de peur est tellement exagéré. On va nous bourrer le crane avec le climat desormais. Est-ce que la Floride est sous les eaux ? Est-ce que New York a ete submergee ? Non ! Depuis des dizaines d’annees on nous rabache des choses qui ne sont jamais arrivees.

AUTEUR

YARON STEINBUCH

CATEGORIES

POSTÉ LE

26 avril 2021

SOURCE

New York Post

Selon une étude publiée dans Geophysical Research Letters, les pôles Nord et Sud se sont déplacés d’environ 5 mètres depuis 1980, la fonte des glaciers étant responsable de la majeure partie de ce déplacement depuis les années 1990.

Des facteurs naturels, notamment les courants océaniques, et le pompage des eaux souterraines ont également contribué à ce déplacement, selon l’étude publiée dans la revue de l’American Geophysical Union.

« Le déclin accéléré du stockage de l’eau terrestre résultant de la fonte des glaces glaciaires est donc le principal moteur de la dérive polaire rapide vers l’est après les années 1990 », indique l’étude.

« Cette nouvelle découverte indique qu’il existait une relation étroite entre le mouvement polaire et le changement climatique dans le passé », ajoute-t-elle.

Le projet, qui a été financé par le gouvernement chinois, comprenait des données provenant des satellites Gravity Recovery and Climate Experiment, qui suivent la dérive polaire depuis 2002.

Shanshan Deng, de l’Institut des sciences géographiques et de la recherche sur les ressources naturelles de l’Académie chinoise des sciences, a dirigé l’équipe.

Les chercheurs ont déclaré avoir découvert que les pôles se sont déplacés du sud vers l’est au milieu des années 1990 – et que la vitesse de la dérive entre 1995 et 2020 était jusqu’à 17 fois plus rapide qu’entre 1981 et 1995.

Les satellites avaient été utilisés pour établir un lien entre la fonte des glaciers et les mouvements des pôles en 2005 et 2012, mais la recherche de Deng a étendu les liens à une période antérieure au lancement des satellites, montrant que les activités humaines les ont déplacés depuis les années 1990, rapporte The Guardian.

Vincent Humphrey, de l’université de Zurich en Suisse, qui n’a pas participé à ces nouvelles recherches, a déclaré au média que celles-ci montraient comment les activités humaines ont redistribué des quantités massives d’eau sur le globe.

« Cela vous indique la force de ce changement de masse – il est si important qu’il peut modifier l’axe de la Terre », a-t-il déclaré, ajoutant que le mouvement de l’axe n’est pas assez important pour affecter la vie quotidienne.

Il pourrait modifier la durée d’une journée, mais seulement de quelques millisecondes, a-t-il ajouté.

Le président Joe Biden a insisté sur la nécessité de s’attaquer au changement climatique, déclarant la semaine dernière que les États-Unis « ont décidé d’agir » dans ce domaine, selon Newsweek.

« Les signes sont clairs, la science est indéniable et le coût de l’inaction ne cesse d’augmenter », a-t-il déclaré.