En cas de catastrophe, Yellen deviendrait POTUS, sauf si le sénateur Patrick Leahy, D-Vt., décide de ne pas assister à l’événement.

AUTEUR

AUDREY CONKLIN

CATEGORIES

POSTÉ LE

27 avril 2021

SOURCE

Fox News

La secrétaire au Trésor Janet Yellen deviendrait présidente des États-Unis dans le cas d’une hypothétique catastrophe au Capitole, puisque le président Biden n’a pas nommé de « survivant désigné » (NDLR : Designated Survivor en Anglais) pour son discours de mercredi au Congrès.

Un survivant désigné est la personne dans la ligne de succession présidentielle choisie pour ne pas assister à un événement dans le cas d’un accident de masse qui tue tous les autres successeurs potentiels ; les survivants désignés restent généralement dans un endroit non divulgué pendant les événements importants.

« Il n’est pas nécessaire qu’il y ait un survivant désigné parce que les membres du Cabinet suivront l’événement depuis leur bureau ou leur domicile », a déclaré Jen Psaki, porte-parole de la Maison Blanche, lors d’un briefing mardi, lorsqu’on lui a demandé si le président aurait un survivant désigné lors du discours de mercredi, compte tenu des restrictions d’audience du COVID-19 qui obligent certains membres du Cabinet à rester chez eux.

La Maison-Blanche a précisé à Fox News qu’en raison de la décision de la Maison-Blanche, Yellen prendrait la relève du président en cas de catastrophe, à moins que le sénateur démocrate du Vermont Patrick Leahy, président pro-tempore du Sénat, ne décide de ne pas assister à l’événement en personne, auquel cas il serait le suivant dans la ligne de succession.

Yellen est la survivante désignée de facto dans ce cas, car le successeur numéro un, le secrétaire d’État Antony Blinken, assistera au discours de Biden mercredi.

Le président prononcera un discours mercredi devant une session conjointe du Congrès à 21 heures EDT.