Le gouverneur de l’État de New York, Andrew Cuomo (D), aurait pris la tête des conférences téléphoniques hebdomadaires de la Maison Blanche avec les gouverneurs du pays au sujet de la pandémie de coronavirus, puisque le président Joe Biden ne s’y joint pas.

NDLR : Oui, vous avez bien lu ! Cuomo, celui qui est responsable de dizaines de milliers de morts dans les maisons de retraite de New York, entre autre.

AUTEUR

JOEL B. POLLAK

CATEGORIES

POSTÉ LE

28 avril 2021

SOURCE

Breitbart

Philip Wegmann de RealClearPolitics a rapporté lundi que Biden et la vice-présidente Kamala Harris ont tous deux choisi de ne pas se joindre aux conférences téléphoniques hebdomadaires avec les gouverneurs, contrairement à l’ancien président Donald Trump et au vice-président Mike Pence.

L’information de Wegmann a été confirmée lors du point de presse de la Maison Blanche lundi. La secrétaire de presse Jen Psaki a demandé à savoir combien de gouverneurs il avait rencontrés et a insisté sur le fait que Biden n’avait jamais eu l’intention de participer à ces conférences téléphoniques, bien qu’il ait promis, lors d’une conférence téléphonique avec les gouverneurs après l’élection de novembre, de travailler en étroite collaboration avec eux dès son entrée en fonction.

En outre, Wegmann a indiqué que le gouverneur Cuomo dirige désormais les conférences téléphoniques hebdomadaires entre les gouverneurs et l’équipe de l’administration Biden chargée de la lutte contre le coronavirus, en raison de son rôle à la tête de l’Association nationale des gouverneurs :

Andrew Cuomo dirige désormais les appels en tant que président de l’Association nationale des gouverneurs. La secrétaire de presse de la Maison Blanche, Jen Psaki, a expliqué que le gouverneur de New York a été mis en charge à la place du vice-président parce qu’un changement était nécessaire. L’une des raisons, a déclaré Psaki aux journalistes en mars, « est qu’il y avait des aspects opérationnels de la manière dont la dernière administration abordait le COVID et la distribution des vaccins ou abordait la planification et l’engagement avec les gouverneurs qui ne fonctionnaient pas. »

Cuomo a été sévèrement critiqué pour sa politique consistant à obliger les maisons de retraite à accepter les patients atteints du coronavirus dans les premiers mois de la pandémie, alors que le risque pour les personnes âgées était déjà bien connu et qu’il existait des alternatives.

L’administration de Cuomo a depuis été accusée de dissimuler des milliers de décès dans des maisons de retraite. En outre, le gouverneur fait face à de nombreuses accusations de comportement sexuel inapproprié envers des collègues. L’Assemblée de l’État de New York continue de mener une enquête sur sa destitution, alors que les principaux démocrates de son État lui demandent de démissionner de son poste.

Pourtant, la Maison Blanche de Biden a continué à permettre à Cuomo de diriger les gouverneurs de la nation, en remplaçant Biden et Harris, absents.