Depuis que l’on a appris ces derniers jours que des personnes qui ont choisi de ne PAS recevoir les vaccins expérimentaux COVID-19, mais qui ont été exposées à ceux qui les ont reçus, ont souffert de ce qui semble être des infections provenant de ces personnes entièrement « vaccinées », touchant principalement des femmes qui ont signalé des difficultés de menstruation, des saignements abondants, des fausses couches et une réduction du lait maternel, j’ai surveillé mon fil d’actualités pour voir si l’un des médecins et scientifiques dissidents que nous présentons régulièrement ici à Health Impact News aborderait ces questions.

NDLR : la video n’a pas encore ete traduite en Francais a notre connaissance… Si vous la trouvez, n’hesitez pas a nous envoyer le lien sur Twitter / Facebook / Telegram (espace de discussion) / Telegram (canal de news).

AUTEUR

BRIAN SHILHAVY

CATEGORIES

POSTÉ LE

29 avril 2021

SOURCE

Health Impact News

Heureusement, une équipe de 5 médecins américains, que nous avons tous présentés dans le passé ici à Health Impact News et qui sont hautement qualifiés pour aborder ce sujet, a organisé une table ronde il y a quelques jours pour aborder ces questions.

Les questions qu’ils abordent nous concernent TOUS aux États-Unis (et dans le monde entier) en ce moment, et il est impératif que vous preniez 79 minutes de votre temps pour regarder cette vidéo.

Non seulement ces médecins hautement qualifiés expliquent pourquoi ils pensent que cela se produit, mais ils donnent également à la fin des conseils pratiques sur ce que nous pouvons faire dès maintenant pour nous protéger et mettre fin à cette attaque contre la race humaine par les mondialistes qui cherchent à réduire la population mondiale.

Chacun de ces médecins est convaincu que ces injections ne sont PAS des vaccins, mais des armes biologiques conçues pour tuer des êtres humains.

Quoi que vous fassiez d’autre lorsque vous tombez sur cette vidéo, il est très peu probable que vous fassiez quoi que ce soit d’autre le reste de la journée qui soit plus important que de regarder cette vidéo afin d’être informé des effets maléfiques de ces injections qui sont censurées dans les médias d’entreprise et les médias sociaux de Big Tech.

Partagez ensuite cette vidéo avec autant de personnes que possible.