La police de Houston a découvert des dizaines de personnes piégées dans une maison de Chessington Drive après avoir répondu à un appel pour enlèvement.

AUTEUR

MICHAEL RUIZ

CATEGORIES

POSTÉ LE

30 avril 2021

SOURCE

Fox News

La police de Houston a découvert des dizaines de personnes piégées dans une maison sur Chessington Drive après avoir répondu à un appel pour enlèvement, ont indiqué les autorités vendredi.

La police a déclaré avoir reçu des informations jeudi qui ont déclenché une enquête toute la nuit et qui a finalement conduit les enquêteurs à la maison vendredi.

“Lorsque nous sommes entrés dans la maison, nous avons réalisé qu’il y avait plus de 90 personnes à l’intérieur”, a déclaré le chef adjoint Daryn Edwards aux journalistes.

L’équipe du SWAT du département a pénétré dans une maison située au 12210 Chessington Drive et l’enquête sur l’enlèvement s’est rapidement transformée en une affaire “inquiétante” de trafic d’êtres humains, a déclaré Edwards.

Les registres de propriété montrent que l’adresse contient une maison de 2 319 pieds carrés (NDLR : 215.4421 metres carres) avec cinq chambres et deux salles de bain. Les voisins ont déclaré à la police qu’ils ne savaient pas qu’il y avait autant de personnes à l’intérieur. La maison était louée à un seul homme.

Plusieurs personnes à l’intérieur ont signalé des symptômes possibles de coronavirus, notamment des fièvres et une perte d’odorat.

“Nous craignons qu’il y ait des cas positifs de COVID dans la maison”, a déclaré Edwards.

La police a fait appel au département de la santé pour dépister d’éventuels cas de COVID-19 et a étudié les possibilités de mise en quarantaine pendant que les victimes recevaient des soins médicaux dans la maison.

Ils ont également fourni de la nourriture et de l’eau.

Selon le service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis, une victime sur quatre de la traite des êtres humains ou de l’esclavage moderne est un enfant – et la majorité des travailleurs forcés, y compris les travailleurs sexuels forcés, sont des femmes et des filles.

Selon Edwards, la police de Houston n’a trouvé que cinq femmes dans la maison vendredi, les autres étant des hommes. Aucune des victimes n’était un enfant.

“Il s’agit sans aucun doute d’une affaire de contrebande et non de trafic”, a déclaré Edwards.

Mais il a ajouté que les membres du public devaient rester attentifs à toute activité suspecte et la signaler aux enquêteurs, car ce qu’ils trouveront pourrait être surprenant une fois de plus.

Le Texas a vu à lui seul plus de 1 080 cas de traite des êtres humains signalés en 2019, l’année la plus récente pour laquelle des données sont disponibles, selon la Human Trafficking Hotline. Plus de 800 des personnes impliquées dans la traite sexuelle et la quasi-totalité des victimes étaient des femmes.