Cet espace permettra à Trump de publier des commentaires, des images et des vidéos.

MISE À JOUR – Des informations supplémentaires sur la « nouvelle plateforme de médias sociaux », qui n’a pas encore été lancée, seront publiées « dans un avenir très proche », selon le conseiller de Trump, Jason Miller. (via DiscloseTV)

AUTEUR

BROOKE SINGMAN

CATEGORIES

POSTÉ LE

4 mai 2021

SOURCE

Fox News

L‘ancien président Trump a lancé mardi une plateforme de communication, qui lui permettra à terme de communiquer directement avec ses partisans, après avoir été banni pendant des mois de sites comme Twitter et Facebook.

La plateforme, « From the Desk of Donald J. Trump », est accessible sur www.DonaldJTrump.com/desk.

Cet espace permettra à Trump de publier des commentaires, des images et des vidéos.

La technologie semble être alimentée par Campaign Nucleus, un « écosystème numérique conçu pour gérer efficacement les campagnes et les organisations politiques », créé par son ancien directeur de campagne, Brad Parscale.

L’espace permet à Trump de publier des messages et à ses partisans de partager les messages de l’ancien président sur Twitter et Facebook. Cependant, la nouvelle plateforme ne dispose pas d’une fonction permettant aux utilisateurs de « répondre » ou de s’engager dans les messages de Trump.

« Ce n’est qu’une communication à sens unique », a déclaré une source familière de l’espace à Fox News. « Ce système permet à Trump de communiquer avec ses followers ».

La nouvelle plateforme de Trump a fait surface mardi, après que des conseillers aient déclaré à Fox News que l’ancien président prévoyait d' »aller de l’avant » pour créer sa propre plateforme de médias sociaux après avoir été banni de Facebook, Twitter, Instagram, YouTube et Snapchat après l’émeute du Capitole.

Il n’est pas clair, à ce stade, si cette plateforme fait partie de ces plans, ou si un projet distinct est en cours.

Le lancement de la plateforme intervient également un jour seulement avant que le conseil de surveillance de Facebook n’annonce sa décision de suspendre indéfiniment Trump de Facebook et Instagram.

En janvier, le conseil a accepté une saisine de Facebook pour examiner l’interdiction, ainsi que pour fournir des recommandations politiques sur les suspensions lorsque l’utilisateur est un dirigeant politique.

Facebook a décidé de bloquer Trump « indéfiniment » après l’émeute du 6 janvier au Capitole, le PDG Mark Zuckerberg ayant déclaré qu’ils « estiment que les risques de permettre au président de continuer à utiliser notre service pendant cette période sont tout simplement trop importants. »

Indépendamment de la décision de Facebook mercredi, un porte-parole de Twitter a déclaré à Fox News que Trump est définitivement suspendu de tout tweet.

Un porte-parole de Facebook a refusé de commenter la nouvelle plateforme de Trump. Un porte-parole de Twitter n’a pas immédiatement répondu à la demande de commentaire de Fox News.