Un fonctionnaire de l’État a déclaré mercredi qu’il n’était « pas possible » de prolonger le bail du Sénat de l’Arizona dans le Veterans Memorial Coliseum, où ses sous-traitants semblent encore au début du processus de recomptage des 2,1 millions de bulletins de vote émis par les électeurs du comté de Maricopa lors des élections générales de l’année dernière.

AUTEUR

ANDREW OXFORD (Arizona Republic)

CATEGORIES

POSTÉ LE

6 mai 2021

SOURCE

USA Today

Bien que le dépouillement ait commencé le 23 avril, l’agent de liaison du Sénat a estimé qu’environ 200 000 bulletins seulement avaient été comptés mercredi et que l’effort se prolongerait probablement au-delà de la date de fin du bail du Sénat dans les locaux, le 14 mai.

Le Sénat contrôlé par les Républicains est cependant confronté à une échéance difficile. Lorsque le Sénat a emménagé, le colisée était déjà réservé pour les cérémonies de remise des diplômes du Phoenix Union High School District prévues plusieurs jours plus tard en mai.

Ken Bennett, ancien secrétaire d’État faisant office de liaison avec le Sénat, a déclaré que les entrepreneurs du Sénat pourraient déplacer les 2,1 millions de bulletins de vote hors du sol du colisée, mais stocker les bulletins sur place et poursuivre le comptage plus tard.

« Rien ne dit que nous ne pouvons pas faire une pause », a-t-il déclaré vendredi.

Bennett a déclaré mardi aux journalistes que le Sénat travaillait à la prolongation de l’accord afin de ne pas avoir à quitter entièrement les lieux.

Mais Jen Yee, directrice générale adjointe de l’Arizona Exposition and State Fair, a déclaré mercredi qu’elle n’avait pas entendu parler d’une prolongation au-delà du 14 mai.

« Une prolongation n’est pas envisageable en raison de la remise des diplômes de la Phoenix Union High School », a-t-elle déclaré dans un courriel.

En vertu de l’accord conclu avec l’Exposition et la State Fair, le Sénat est tenu de retirer tout le matériel au plus tard le 14 mai, date finale de l’accord. Le transport des bulletins de vote depuis les installations du comté jusqu’au colisée a pris une journée entière.

Le temps nécessaire à ce recomptage sans précédent a suscité des inquiétudes dès le départ.

Les experts qui ont dirigé ou supervisé des élections ont mis en doute l’exactitude du processus de comptage des bulletins, qui diffère considérablement des méthodes utilisées pour les audits en Arizona. Et plusieurs experts interrogés par The Arizona Republic se sont montrés sceptiques quant à la capacité des entrepreneurs du Sénat à compter les 2,1 millions de bulletins de vote en quelques semaines seulement.

Pourtant, le PDG de Cyber Ninjas, la société basée en Floride que le Sénat a engagée pour diriger le processus, a déclaré le 22 avril qu’il prévoyait que le comptage durerait environ 16 jours. Bennett avait précédemment déclaré que le processus était en passe d’être achevé dans les délais impartis.

Jusqu’à présent, le rythme est bien en deçà de cet objectif.

Les sous-traitants du Sénat ont créé de l’espace au colisée pour accueillir davantage de travailleurs pour le recomptage, mais les entreprises recrutent toujours pour ces emplois.

Le Sénat ne paie pas de loyer pour l’installation, qui est la propriété de l’État, mais il est tenu de payer les coûts des services publics et autres services. Bennett a estimé ces coûts à environ 1 000 dollars par jour.