NDLR : on ne savait pas que plus de 30 personnes ont été blessées par balle le week-end dernier à Chicago parce que les médias nationaux n’en parlent pas… On se demande pourquoi ?

AUTEUR

JAKE DIMA

CATEGORIES

POSTÉ LE

7 mai 2021

SOURCE

Washington Examiner

Cinq personnes ont été blessées, dont un garçon de 12 ans, jeudi dans des fusillades survenues dans tout Chicago après un week-end sanglant où près de quatre douzaines de résidents ont été touchés par des tirs.

L’enfant a été touché à la poitrine par un autre mineur qui jouait avec une arme de poing à l’intérieur d’une maison, a indiqué la police. L’enfant de 12 ans a été transporté dans un hôpital local après l’incident accidentel et se trouve dans un état critique.

Un jeune homme de 19 ans a été touché par des coups de feu lors de la première fusillade de la journée, vers 2 heures du matin, après un incident de rage au volant au cours duquel un conducteur s’est arrêté à côté de lui et a tiré à travers la portière de sa voiture, l’atteignant à la jambe, selon le Chicago Sun-Times.

Environ quatre heures plus tard, un homme de 21 ans, qui avait été déposé dans un parc, a été abattu dans une fusillade en voiture par une femme non identifiée.

Moins d’une heure plus tard, un conducteur de 52 ans a été placé dans un état critique après qu’une paire de tireurs a ouvert le feu, le touchant trois fois à l’abdomen. Onze balles ont touché le véhicule de l’homme avant qu’il ne s’écrase contre une barrière en béton.

La dernière victime de la période de 24 heures est un employé d’une station-service touché par des tirs après avoir tenté d’empêcher une foule d’hommes de quitter son magasin sans payer. L’homme de 37 ans a reçu trois balles dans la jambe alors qu’il tentait de désarmer l’un des suspects.

Treize personnes ont été abattues, dont deux mortellement, mercredi, après un week-end violent dans la ville des vents. De vendredi à dimanche, 45 personnes ont été blessées par balle, dont cinq ont été tuées. Deux autres personnes ont été poignardées à mort.

Le département de la police de Chicago a déclaré au Washington Examiner que du 26 avril au 2 mai, date des dernières données disponibles, 80 fusillades ont eu lieu, soit une hausse de 40 % par rapport à la même période en 2020. Pour l’année, les meurtres ont augmenté de 22 %, les viols ont connu une hausse de 12 % et les vols de voitures ont augmenté de 15 %.

Les vols qualifiés, les cambriolages et les vols en général ont connu une baisse par rapport à 2020.