MEMPHIS, Tennessee. (AP) – Les réparations du pont de l’Interstate 40 reliant l’Arkansas et le Tennessee pourraient prendre des mois après la découverte d’une fissure dans la travée, obligeant des milliers de camions et de voitures à faire des détours et interrompant la navigation sur une section du fleuve Mississippi, a déclaré mercredi un responsable des transports.

NDLR : Un autre développement étonnant dans ces pannes en cascade : FERMETURE DU PONT DU MISSISSIPPI À MEMPHIS.

Davantage d’exportations de céréales du Midwest devront se déplacer vers la côte ouest par le rail – qui est surbooké – ou par conteneurs maritimes (il n’y a pas assez de conteneurs). J’espère vraiment que tout le monde se rend compte que ces titres disparates se combinent pour former une guerre de siège très efficace.

AUTEUR

ADRIAN SAINZ, JILL BLEED, ANDREW DEMILLO

CATEGORIES

POSTÉ LE

12 mai 2021

SOURCE

Yahoo News

Un membre du Congrès démocrate du Tennessee a souligné que la fissure était un signe d’alerte de l’urgence d’agir pour réparer les infrastructures du pays. Les sénateurs républicains ont également souligné la nécessité des dépenses d’infrastructure tout en critiquant le plan de Biden.

Le pont à six voies menant à Memphis a été fermé mardi après-midi après que les inspecteurs ont découvert une « fracture importante » dans l’une des deux poutres horizontales en acier de 274 mètres de long qui sont essentielles à l’intégrité du pont, a déclaré Lorie Tudor, directrice du département des transports de l’Arkansas.

Les agences de transport des deux États ont déclaré qu’elles s’assureraient que le pont de 2,9 km, vieux de 48 ans, est sûr avant de le rouvrir.

« Cette fracture aurait pu devenir un événement catastrophique, mais elle a été évitée grâce aux efforts diligents de notre personnel dans la gestion de notre programme d’inspection des ponts », a déclaré Tudor.

La circulation a été déviée vers l’Interstate 55 et le Memphis & Arkansas Bridge, vieux de 71 ans, à environ 4,8 kilomètres au sud.

Le trafic fluvial a également été interrompu dans la région de Memphis jusqu’à nouvel ordre, a indiqué le ministère des Transports du Tennessee. Les garde-côtes américains ont déclaré que 16 remorqueurs transportant plus de 220 barges attendaient en ligne mercredi.

Au moins quatre remorqueurs attachés à des barges sont restés inactifs mercredi près d’une rampe d’accès au Meeman-Shelby Forest State Park, à environ 32 kilomètres au nord du pont.

La fermeture crée des embouteillages à Memphis et dans la ville voisine de West Memphis, en Arkansas. DeWayne Rose, responsable des services d’urgence de West Memphis, a déclaré que les responsables de la ville avaient recours à des plans d’urgence pour acheminer les patients victimes de traumatismes vers des établissements de Memphis ou vers d’autres hôpitaux proches.

« Les habitants de la région sont habitués aux fermetures de voies, aux travaux de construction et aux fermetures, et je pense que tout le monde est un peu sur les nerfs en raison de l’incertitude quant à la durée des travaux », a déclaré Rose.

Les équipes routières étaient prêtes à dégager toute voiture qui s’écraserait ou resterait coincée sur le pont à quatre voies de la I-55. Les ponts du Mississippi les plus proches se trouvent à 96 kilomètres au sud, près de Lula (Mississippi), et à 160 kilomètres au nord, près de Dyersburg (Tennessee).

Les inspecteurs s’efforçaient de déterminer si le pont de la I-40 pouvait supporter son propre poids et celui des équipes de construction, a déclaré Paul Degges, ingénieur en chef du département des transports du Tennessee. La circulation des péniches ne reprendra pas tant que les ingénieurs n’auront pas décidé que le pont peut tenir debout, a-t-il précisé.

Déterminer ces facteurs pourrait prendre des jours, et les réparations pourraient durer beaucoup plus longtemps, a déclaré Degges.

« Il est certainement plausible que cela puisse prendre des mois plutôt que des semaines », a déclaré Degges lors d’une conférence de presse. « Nous avons bon espoir de trouver une solution qui nous permettrait de procéder à une certaine ouverture du trafic, mais pour l’instant, nous ne savons tout simplement pas ».

Les ingénieurs ont également enquêté sur la cause de la fissure. Selon Degges, la fatigue due au passage quotidien de dizaines de milliers de véhicules sur le pont pourrait être un facteur contributif.

« Il est heureux qu’une inspection de routine ait permis d’éviter une catastrophe potentielle, mais l’état de nos infrastructures en ruine est profondément troublant », a déclaré le représentant américain Steve Cohen, un démocrate dont le district comprend Memphis.

Cohen a déclaré qu’il travaillerait de manière bipartisane avec les délégations parlementaires de l’Arkansas et du Tennessee pour s’assurer que les améliorations du pont de la I-40 soient incluses dans les propositions d’infrastructure du président Joe Biden.

Les républicains des deux États ont déclaré que la fermeture avait mis en évidence la nécessité de dépenser des fonds pour les infrastructures, mais pas le plan de Biden, d’un montant de 2 300 milliards de dollars, dont la définition des travaux publics est, selon eux, beaucoup trop large.

« Cela souligne exactement ce que j’ai entendu de la part des habitants du Tennessee la semaine dernière sur le sujet de l’infrastructure : investir dans l’infrastructure dure – les routes et les ponts – est exactement le type d’investissements dont les contribuables verront un retour et qu’ils soutiendront », a déclaré le sénateur américain Bill Hagerty du Tennessee.

Le sénateur John Boozman de l’Arkansas a déclaré qu’il préférait un plan des législateurs du GOP qui prévoit plutôt de consacrer 568 milliards de dollars aux infrastructures sur cinq ans.

« Je pense que l’infrastructure est un besoin urgent. Je ne suis pas du tout d’accord avec le plan du président », a déclaré Boozman.

Lors d’une inspection pour le rapport 2020 sur l’inventaire national des ponts, l’administration fédérale des autoroutes a déclaré que le pont de la I-40 était en assez bon état général, avec tous les éléments de la structure primaire en bon état et seulement quelques fissures et éclats mineurs dans la structure globale. L’évaluation de la structure a révélé qu’elle était « légèrement supérieure à l’adéquation minimale pour tolérer d’être laissée en place telle quelle ».

Cependant, les inspecteurs ont constaté que les dégagements en hauteur et en largeur pour les véhicules hors gabarit étaient « fondamentalement intolérables et nécessitaient des mesures correctives de haute priorité ». Le Tennessee a recommandé « le remplacement du tablier du pont avec seulement un élargissement accessoire ».

Les responsables des transports de l’Arkansas ont déclaré que la fissure n’était pas apparue lors de la dernière inspection du pont, qui a eu lieu en septembre 2020.

Selon le rapport, le pont de la I-40, qui a été inauguré en 1973, a permis à 35 000 véhicules par jour de traverser la rivière en 2020, dont 29 % de camions. Selon Degges, la moyenne est plus proche de 50 000 véhicules par jour, dont environ un quart de camions. Son volume de trafic devrait passer à 56 000 véhicules par jour d’ici 2040, selon le rapport.

« Je n’essaie pas d’être pessimiste, mais la situation est plutôt désastreuse pour l’économie régionale […]. Cela va vraiment créer des problèmes potentiels pour nous », a déclaré le représentant républicain Rick Crawford, dont le district comprend l’extrémité est du pont en Arkansas.

Le pont a également fait l’objet de travaux de modernisation d’une valeur de 280 millions de dollars en prévision d’un éventuel tremblement de terre.