WASHINGTON (SBG) – Le scandale des enfants américains victimes d’abus sexuels et de traite à des fins sexuelles s’étend des quartiers les plus pauvres aux riches et célèbres.

NDLR : interessant de voir ce sujet repris par la mafia mediatique ! Ils parlent meme d’Isaac Kappy…

AUTEUR

SHARYL ATTKISSON

CATEGORIES

POSTÉ LE

14 mai 2021

SOURCE

ABC 30 (Saint Louis)

En septembre 2020, un film Netflix intitulé « Cuties » a suscité une controverse internationale. Les critiques se sont demandé si Cuties sensibilisait au problème de l’exploitation sexuelle des enfants… ou exploitait sexuellement les acteurs de 11 ans.

Certains considèrent l’exploitation et le trafic d’enfants comme la boite de pandore d’Hollywood – depuis longtemps le sujet de rumeurs et d’accusations décousues.

L’acteur Isaac Kappy, qui jouait un personnage dans le film de super-héros Thor, a mis en ligne une série d’allégations explosives en août 2018.

Selon Kappy, dans sa diatribe en ligne :

Beaucoup de parents du showbiz donneront sciemment leurs enfants à être abusés parce qu’ils se disent « Oh, nous aurons les rôles et l’argent de vos enfants ». Et ils prennent l’argent et… ensuite ils vendent juste leurs enfants. Les gens vendent leurs enfants. Ils vendent leurs enfants pour de l’argent. C’est très flippant. Si je mens, poursuivez-moi. Parce que ce sont des allégations assez accablantes que je fais. Ce sont des allégations assez accablantes. Donc si je mens, poursuivez-moi.

Neuf mois après avoir réalisé la vidéo, la police affirme que Kappy s’est suicidé en « se forçant à sauter d’un pont » en Arizona sur une autoroute.

Au-delà des conspirations, il existe des preuves tangibles de l’horrible exploitation sexuelle d’enfants par les acteurs de l’industrie du divertissement.

En Grande-Bretagne, le cas monstrueux de Jimmy Savile, l’une des plus grandes stars de la BBC. Après sa mort en 2011, des enquêtes criminelles ont révélé qu’il aurait abusé d’un millier d’enfants âgés d’à peine deux ans.

Le producteur de films indépendant John Paul Rice m’a dit que les abus d’enfants à Hollywood sont également très réels. Rice dit qu’il a eu un réveil brutal alors qu’il était un jeune homme qui commençait sa carrière.

Rice a dit :

Il y avait un film légitime pour lequel un réalisateur m’avait demandé d’auditionner. Et quand j’ai dit à mon manager que sa réponse immédiate était : « Oh, il veut te mettre dans la merde », il n’y a eu aucune hésitation. C’était attendu. Et c’était, c’était, vous savez, que c’est ca le monde.

L’ancien enfant acteur Corey Feldman a récemment pris la parole pour dire qu’il a été la proie d’hommes de l’industrie. Il a ajouté que son ami, Corey Haim, avait été violé sur un plateau de tournage à l’âge de 11 ans. Haim est mort en 2010 après des années de toxicomanie.

Selon Rice, plus de gens ne sont pas prêts à parler de la boite de pandore d’Hollywood parce que, pour certains, l’exploitation et la maltraitance des enfants sont devenues une partie intégrante des affaires dans cette industrie. Selon lui, même de nombreuses victimes et d’innocents observateurs hésitent à s’exprimer.