Sur le côté de la boîte « Together with Pride » (NDLR : « Ensemble avec Fierté »), les enfants pourront choisir « il », « elle » ou « ils », ou exprimer leur propre préférence sexuelle.

AUTEUR

LIFESITENEWS

CATEGORIES

POSTÉ LE

17 mai 2021

SOURCE

LifeSiteNews

LifeSiteNews 14 mai 2021– Dans ce qui est peut-être le titre le moins appétissant de 2021, le Weekly Metro a annoncé que  » les nouvelles céréales LGBTQ de Kellogg veulent vous remplir la bouche de fierté « , parce que tout doit être gay maintenant et que la vertu doit être signalée. Les grandes entreprises ont compris qu’il y a beaucoup d’argent à gagner en s’enveloppant dans le drapeau arc-en-ciel, et donc, à l’approche du « mois des fiertés » (oui, un mois entier), les avatars des médias sociaux des entreprises, les distributeurs automatiques de billets et les enseignes commerciales seront soudainement parés d’arcs-en-ciel.

Kellogg’s, traditionnellement connu pour ses animaux de dessins animés, s’associe à GLAAD (Gay & Lesbian Alliance Against Defamation) pour lancer une nouvelle céréale appelée « Together With Pride », qui sera mise en vente le mois prochain et coûtera 4 dollars par boîte violette – dont 3 dollars iront à GLAAD. Les céréales elles-mêmes auront des couleurs arc-en-ciel en forme de cœur et des paillettes comestibles. Kellogg’s, qui a déjà collaboré au moins une fois avec le GLAAD, a fait figurer sur la boîte presque tous ses célèbres personnages de dessins animés.

« Nous pensons que tous les jeunes et les jeunes de cœur méritent un environnement où ils peuvent grandir pour être le meilleur d’eux-mêmes », peut-on lire dans la légende de la boîte. « C’est pourquoi nous avons uni nos forces à celles du GLAAD en devenant violets lors de la Journée de l’esprit, afin de lutter contre l’intimidation sous toutes ses formes et de soutenir un monde plus accueillant pour les jeunes LGBTQ. » Il va sans dire que ce genre de coup de publicité permet également à Kellogg’s de se poser comme étant du bon côté de l’histoire, par opposition à une simple céréale de petit-déjeuner – et il est important, apparemment, que les enfants réfléchissent profondément aux questions homosexuelles au petit-déjeuner.

En fait, Kellogg’s s’est surpassé pour s’assurer que vos enfants puissent devenir « woke » juste après le réveil. Sur le côté de la boîte, les enfants sont invités à choisir leurs pronoms, avec des options telles que « il/elle », « elle/il » et « ils/elles », ce qui, si vous n’avez pas suivi, n’est pas tant pluriel que « nonbinaire » ou simplement déroutant. Il y a également des espaces vides utiles au cas où vous voudriez remplir les vôtres, parce qu’à ce stade de la révolution, nous ne faisons qu’inventer des choses et tout le monde doit le faire. (Je ne plaisante pas. Un ado futé a choisi « Sa Majesté » comme pronom préféré).

Ce genre de choses est devenu la norme ces dernières années, et c’est une bonne indication de la direction que prend le vent culturel. Les entreprises sont avides, et elles ont donc trois raisons principales de devenir gay : Premièrement, elles sentent que la culture penche dans cette direction, et elles veulent donc être perçues comme étant précisément là où se trouvent leurs clients. Deuxièmement, de nombreux chefs d’entreprise sont des libéraux richissimes qui se sentent coupables de leur richesse et ressentent le besoin de la justifier, et rejoindre la révolution du bon côté est une façon de le faire.

Et troisièmement, de nombreuses entreprises baisent leurs employés au profit de leurs actionnaires ou utilisent une main-d’œuvre bon marché dans les pays en développement. Il est donc utile d’avoir quelques références de réveil pour parer aux questions des progressistes qui échangent les signaux de vertu sociale contre de véritables politiques de gauche. Le pouvoir des entreprises peut croître à un rythme qui fait paraître l’âge d’or pauvre, mais le GLAAD est heureux de fournir une couverture en échange de quelques dollars pour des expositions décadentes de nudité publique. Joyeuse Fierté, tout le monde.