PolitiFact a ajouté lundi une note de l’éditeur rétractant l’affirmation notée pourtant « Pants on Fire » (NDLR : « sous-vetements en feu »).

NDLR : observez comment la mafia mediatique et le ministere de la verite vont essayer de revenir dans les clous maintenant…

AUTEUR

NICHOLAS SHERMAN

CATEGORIES

POSTÉ LE

21 mai 2021

SOURCE

Just The News

PolitiFact, un groupe de fact-checking (NDLR : vérification des faits ) récompensé par le prix Pulitzer, a rétracté un rapport de septembre 2020 qualifiant de « théorie du complot réfutée » l’analyse d’un virologue de Hong Kong selon laquelle le COVID-19 provenait d’un laboratoire.

« L’affirmation est inexacte et ridicule », peut-on lire dans la vérification originale des faits, selon The Epoch Times. Nous lui attribuons la note « Pants on Fire » !

Une note de l’éditeur lundi indique que le groupe a supprimé mais archivé la déclaration originale.

« Lorsque cette vérification des faits a été publiée pour la première fois … les sources de PolitiFact comprenaient des chercheurs qui affirmaient que le virus SRAS-CoV-2 ne pouvait pas avoir été manipulé. Cette affirmation est maintenant plus largement contestée. Pour cette raison, nous retirons cette vérification des faits de notre base de données en attendant un examen plus approfondi. Actuellement, nous considérons que l’affirmation n’est pas étayée par des preuves et qu’elle est contestée. »

Certaines des nouvelles preuves sont incluses dans un rapport des républicains du House Permanent Select Committee on Intelligence, contrôlé par les démocrates, qui font état d’une possible fuite à l’Institut de virologie de Wuhan, en Chine.