Les îles Anglo-Normandes ont été conquises par les nazis en 1940 après que le Premier ministre britannique de l’époque, Winston Churchill, ait décidé qu’elles n’avaient pas une grande importance stratégique.

AUTEUR

OMRI RON

CATEGORIES

POSTÉ LE

1 juin 2021

SOURCE

The Jerusalem Post

Des documents qui devaient rester confidentiels jusqu’en 2045 ont révélé les atrocités commises dans les seuls camps de concentration que les nazis ont réussi à construire sur les îles anglo-normandes, selon un rapport de Mako.

Le rapport provient d’un officier britannique de 24 ans qui a eu des entretiens avec de nombreux témoins qui lui ont décrit les atrocités. Le camp abritait principalement des Juifs français, ainsi que des prisonniers de guerre russes et des prisonniers politiques allemands.

Les prisonniers lui ont décrit certaines des atrocités, notamment des passages à tabac, des privations de nourriture et un événement au cours duquel un prisonnier a été forcé de s’asseoir pendant une demi-heure sur un poêle en feu.

Les îles ont été conquises par les nazis en 1940 après que le Premier ministre britannique de l’époque, Winston Churchill, ait décidé qu’elles n’avaient pas une grande importance stratégique. Les nazis ont alors commencé à construire une forteresse et des camps de travail, avec environ 6 000 prisonniers, selon le rapport.

Les documents confirment que les Britanniques ont enquêté sur ce qui s’est passé sur les îles après la guerre, mais n’ont inculpé personne par crainte de créer un incident international embarrassant.

Le document a apparemment été divulgué à partir d’une copie remise aux Russes, selon le rapport.

En avril, les procureurs allemands ont déclaré qu’ils n’avaient pas suffisamment de preuves pour poursuivre un homme de 95 ans qui avait été expulsé des États-Unis parce qu’il était soupçonné d’avoir participé à des crimes de guerre nazis.