Mercredi, une délégation de Pennsylvanie a été escortée au Veterans Memorial Coliseum en Arizona pour une visite sur place de l’installation d’audit.

NDLR : rappelez-vous que c’est la premiere fois dans l’histoire recente que de tels audits ont lieu.

AUTEUR

JORDAN CONRADSON

CATEGORIES

POSTÉ LE

3 juin 2021

SOURCE

The Gateway Pundit

L‘équipe de Pennsylvanie était composée du sénateur d’État Doug Mastriano, du sénateur d’État Cris Dush, du représentant d’État Rob Kauffman et de leur personnel. Le groupe a reçu un briefing des législateurs de l’Arizona dans la matinée. Ils ont ensuite visité l’ensemble des installations d’audit, comme nous l’avons indiqué plus tôt dans la journée.

Jordan Conradson de TGP s’est entretenu avec le sénateur de l’État de Pennsylvanie Doug Mastriano pour savoir ce qu’il pense de l’historique audit judiciaire complet de l’Arizona :

Jordan Conradson : Pouvez-vous me donner un bref aperçu de ce que vous et les autres législateurs de Pennsylvanie avez fait aujourd’hui ?

Sénateur Doug Mastriano : Moi-même, le sénateur Cris Dush et le représentant Rob Kauffman avons rencontré nos homologues de la Chambre et du Sénat aujourd’hui. Ils nous ont donné la perspective législative de cet audit : pourquoi ils le font et comment ils en sont arrivés là. Ensuite, nous avons visité l’audit et ils ont expliqué comment ils protègent la vie privée des gens, comment ils assurent la chaîne de possession et comment il s’agit d’un processus libre et transparent. Je dois vous dire : Je suis impressionné. C’est un modèle pour tout audit dans n’importe quelle nation ou dans le monde.

Conradson : Dites-m’en plus, que pensez-vous de ce processus ?

Mastriano : Mon impression est que c’est comme ça qu’il faut faire. Ils regardent le type de papier utilisé, ils regardent si les cercles ont été remplis par une machine ou à la main. C’est le niveau de technologie que nous devrions avoir. Ce qu’il faut retenir pour la Pennsylvanie et le reste du pays, c’est que nos élections doivent être sécurisées. Les gens doivent pouvoir entrer dans l’urne en pensant « mon vote a compté, ma voix a été entendue ». Si nous n’avons rien à cacher, faisons-le.

Conradson : Je sais que vous l’avez déjà dit mais je veux l’entendre à nouveau. Ce processus est-il sûr ?

Mastriano : Ce processus est TRÈS sûr…

Conradson : Envisagez-vous de reproduire ce processus en Pennsylvanie ?

Mastriano : Oui, si nous faisons un audit en Pennsylvanie. Nous devons faire un audit et c’est le modèle. Je ne sais pas pourquoi en 2021, ce n’est pas plus courant, où si les gens ont des problèmes, ils peuvent avoir leurs réponses. Il s’agit de savoir qui a gagné, qui a obtenu le plus de voix et c’est tout. De plus, dans l’armée, nous avons ce qu’on appelle une revue après action. Nous avons organisé une élection, qu’est-ce qui s’est bien passé, qu’est-ce qui s’est mal passé, et qu’allons-nous faire pour y remédier ?

Conradson : Que répondez-vous aux médias grand public et aux affirmations des démocrates selon lesquelles il s’agit d’un « Fraudit » ?

Mastriano : Je suis tout simplement stupéfait par le manque de curiosité intellectuelle dont font preuve les médias et la gauche. Ils devraient être les premiers à faire une approche investigatrice d’une élection…

C’est INCROYABLE.

Cet audit est si sûr, transparent et organisé que d’autres États veulent reproduire le processus.

D’apres vous, quel État sera le prochain à effectuer un audit ?