Plus tôt dans la journée de vendredi, le ministère de la Justice de Biden a averti les législateurs des États que s’ils procédaient à l’audit d’élections frauduleuses, ils seraient la cible de l’administration Biden.

NDLR : ca commence a chauffer ! La panique se fait sentir a tous les etages.

AUTEUR

JIM HOFT

CATEGORIES

POSTÉ LE

11 juin 2021

SOURCE

The Gateway Pundit

La Constitution américaine donne spécifiquement le pouvoir aux États de réglementer les élections fédérales comme ils l’entendent.

On pourrait penser que le procureur général des États-Unis le saurait.

À la suite des menaces du régime Biden, l’ancienne pilote de chasse et sénatrice de l’Arizona Wendy Rogers a averti Merrick Garland de rester dans son couloir.

« Vous ne toucherez pas aux bulletins de vote ou aux machines de l’Arizona, sauf si vous voulez passer du temps dans une prison de l’Arizona. Vous devriez peut-être vous concentrer sur l’arrêt du terrorisme. Le ministère de la Justice est l’une des institutions les plus corrompues des États-Unis. » :

Davantage de la part de la sénatrice Wendy Rogers…

« L’état libre d’Arizona ne tolérera pas cette ingérence fédérale. » :