Ça ne finit jamais.

AUTEUR

PAUL JOSEPH WATSON

CATEGORIES

POSTÉ LE

14 juin 2021

SOURCE

Summit News

Après avoir évoqué un report de deux semaines de la levée du verrouillage, qui se transformera probablement aujourd’hui en un report de quatre semaines, les ministres du gouvernement britannique suggèrent déjà que le verrouillage pourrait se poursuivre au-delà de juillet.

Le pays était censé sortir de toutes les restrictions de verrouillage le 21 juin, surnommé « jour de liberté » par les médias.

Toutefois, le Premier ministre Boris Johnson annoncera aujourd’hui une prolongation de quatre semaines des restrictions, ce qui signifie que les Britanniques seront plus libres en juillet 2020 qu’aujourd’hui, bien que la grande majorité des personnes « vulnérables » aient reçu le vaccin.

Mais il n’y a absolument aucune garantie que le verrouillage prendra fin le mois prochain.

Les mêmes conseillers qui ont admis avoir eu recours à des tactiques de peur « totalitaires » et de « contrôle de l’esprit » pour terrifier le public britannique et l’obliger à se conformer à la loi, continuent de semer la peur au sujet de la variante indienne du virus afin de prolonger les restrictions pendant des mois.

En retardant la levée du verrouillage jusqu’en septembre, une « troisième vague » de COVID sera alors repoussée à l’automne/hiver, ce qui signifie que le récit selon lequel le NHS sera « débordé » pourra être brandi une fois de plus.

Il s’agira alors de « juste un verrouillage de plus pour sauver Noël » (la même chose qu’on a dit aux Britanniques à Noël dernier) et on recommencera encore et encore.

Le ministre de la Santé, Ed Argar, a déclaré aujourd’hui qu' »il est bien sûr possible » qu’un autre délai soit nécessaire au-delà du 19 juillet en raison du « variant indien ».

Le ministre des Affaires étrangères, Dominic Raab, a également reconnu qu’il n’y avait pas de « garantie absolue » que les restrictions seraient levées le 19 juillet.

Comme nous l’avons souligné la semaine dernière, Susan Michie, ancienne membre du Parti communiste et actuelle conseillère du gouvernement, affirme que le port du masque et la distanciation sociale devraient se poursuivre « pour toujours » et que les gens devraient adopter ce comportement comme ils l’ont fait pour le port de la ceinture de sécurité.

Un médecin qui a soutenu que le confinement COVID-19 au Royaume-Uni devrait rester en place indéfiniment a également révélé ses véritables pensées en laissant échapper le commentaire suivant : « malheureusement, cela ne peut pas être éternel ».

Il semble de plus en plus que le confinementau Royaume-Uni ne prendra jamais fin jusqu’à ce que l’industrie hôtelière intente des procès massifs contre le gouvernement et que les gens cessent tout simplement de s’y conformer en masse.