La secrétaire d’État démocrate du Colorado, Jena Griswold, a annoncé jeudi que son bureau avait publié des règles d’urgence interdisant les audits électoraux.

NDLR : Sur Telegram, plusieurs patriotes Americains ont reagi a cette annonce…

CodeMonkeyZ : La secrétaire d’État du Colorado vient d’interdire les audits électoraux.
Pourquoi a-t-elle peur d’un audit électoral ?

Sûrement sans rapport : Dominion a (avait ?) des bureaux dans le Colorado.

Reponse de TruthHammer888 : Tu ne remettras pas en question les puissants, ou les moyens par lesquels ils ont obtenu le pouvoir sur toi.

Reponse de Red.Pill.Pharmacist : Dis-moi que tu es coupable sans me dire que tu es coupable.

AUTEUR

CRISTINA LAILA

CATEGORIES

POSTÉ LE

17 juin 2021

SOURCE

The Gateway Pundit

« Mon bureau vient de publier des règles interdisant les audits électoraux fictifs dans l’État du Colorado. Nous ne risquerons pas la sécurité électorale de l’État ni ne perpétuerons le Grand Mensonge. Les fraudes n’ont pas leur place dans le Colorado », a annoncé Griswold, s’en prenant à l’audit de l’Arizona.

Dans le communiqué de presse de jeudi, Griswold s’est vanté que les élections du Colorado sont considérées comme les « plus sûres du pays ».

Déclaration complète du bureau du secrétaire d’État du Colorado :

Le bureau du secrétaire d’État du Colorado a adopté aujourd’hui des règles électorales d’urgence interdisant à des tiers d’accéder au matériel de vote dans l’État du Colorado.

« Les élections au Colorado sont considérées comme les plus sûres du pays, et nous devons rester fermes dans notre engagement en faveur de la sécurité », a déclaré la secrétaire d’État Jena Griswold. « Dans cette optique, aucune personne ou fournisseur tiers ne sera autorisé à accéder au matériel de vote dans notre État. Nous ne risquerons pas la sécurité électorale de l’État ni ne perpétuerons le Grand Mensonge. Les audits fictifs n’ont pas leur place au Colorado ».

Les nouvelles règles et les règles modifiées, qui ont été mises en œuvre immédiatement, précisent qui peut accéder aux systèmes de vote certifiés par l’État. Afin d’accéder à n’importe quel composant du système de vote d’un comté, une personne doit avoir passé une vérification complète de ses antécédents criminels et être soit un employé du clerc du comté, un employé du fournisseur du système de vote, un employé du bureau du secrétaire d’État, ou un juge électoral nommé.

Les règles permettent également au bureau du secrétaire d’État du Colorado de limiter ou d’interdire l’utilisation de tout composant de système de vote, ainsi que de retirer sa certification, en cas de rupture de la chaîne de possession ou d’autres compromissions de la sécurité du matériel, de sorte que sa sécurité et son intégrité ne peuvent plus être vérifiées.

Un fournisseur tiers sans expérience en matière d’élections effectue actuellement un audit électoral défectueux et non sécurisé en Arizona et les appels à de tels audits fictifs se sont multipliés dans d’autres États. Plusieurs comtés du Colorado ont été contactés par des tiers proposant de réaliser des audits. Le Colorado administre déjà des audits post-électoraux de limitation des risques après chaque élection au niveau de l’État, ce qui donne un niveau de confiance statistique quant à l’exactitude du résultat d’une élection.

NDLR : c’est un ramassis de fausses informations puisqu’on sait que l’audit en Arizona repond a des regles tres strictes.