Les services américains de l’immigration et des douanes (Immigration and Customs Enforcement Homeland Security Investigations (ICE HSI)) ont annoncé l’arrestation de dizaines de prédateurs d’enfants présumés et ont déclaré avoir contribué au sauvetage de 15 enfants dans le cadre d’une opération internationale qui a donné lieu à plus de 100 raids dans une demi-douzaine de pays la semaine dernière.

AUTEUR

MICHAEL RUIZ

CATEGORIES

POSTÉ LE

17 juin 2021

SOURCE

Fox News

Entre le 8 et le 11 juin, le HSI et ses homologues au Brésil, en Argentine, au Paraguay, au Panama et en Équateur ont effectué des descentes quasi simultanées chez des producteurs et distributeurs présumés de « matériel pédopornographique », ou contenu explicite impliquant des enfants, que les autorités appellent CSAM.

Selon les enquêteurs, la plupart des suspects utilisaient l’application de chat anonyme Kik pour communiquer et partager des documents.

Au Texas, les agents du HSI ont mis la main sur un immigrant illégal qui est un délinquant sexuel condamné et qui fait l’objet de deux mandats d’arrêt non exécutés. À New York, ils ont arrêté un homme qui aurait possédé quelque 10 000 fichiers CSAM et qui a admis avoir abusé sexuellement de mineurs pendant plus de 20 ans.

Le 11 juin, le groupe de travail a sauvé 15 enfants en Argentine en exécutant un mandat de perquisition, selon les autorités.

L’opération « Protected Childhood 8 » a nécessité plus de 170 mandats de perquisition et a conduit à 86 arrestations en trois jours.

La première « Operation Protected Childhood » (NDLR : « Opération Enfance Protégée ») a eu lieu au Brésil en 2015, selon l’ICE, et au fil des ans, le programme s’est étendu à d’autres pays. L’année dernière, l’opération a permis de procéder à 113 arrestations dans cinq pays. S’étendant jusqu’en 2017, les autorités ont déclaré avoir procédé à 861 arrestations dans la série d’opérations et sauvé des dizaines d’enfants.

« Cette opération est un effort de collaboration entre le HSI et nos partenaires étrangers chargés de l’application de la loi qui a permis de retirer les prédateurs d’enfants de nos rues », a déclaré l’attaché de l’ICE Robert Fuentes Jr dans un communiqué. « Merci à nos partenaires brésiliens pour leurs efforts inébranlables au cours des six dernières années pour lutter contre l’exploitation des enfants dans le cadre de l’opération Protected Childhood. Et à nos partenariats internationaux et nationaux en pleine expansion, nous vous remercions pour tout le travail accompli pour mettre ces auteurs derrière les barreaux et assurer la sécurité des enfants. »