Zhang Zhijian, le vice-président de l’université d’ingénierie de Harbin, a été retrouvé mort jeudi. La police a déclaré qu’il n’y avait pas de circonstances suspectes. Le scientifique avait reçu plusieurs distinctions prestigieuses, dont le Prix national d’excellence en innovation.

NDLR : etrange, que savait-il et sur quel(s) sujet(s) ?

AUTEUR

HOLLY CHIK

CATEGORIES

POSTÉ LE

18 juin 2021

SOURCE

South China Morning Post

L‘un des principaux scientifiques nucléaires chinois, Zhang Zhijian, est décédé après avoir fait une chute mortelle d’un immeuble, a annoncé l’université d’ingénierie de Harbin.

Zhang, qui était vice-président de l’université, a été retrouvé mort jeudi.

Dans un message publié sur la plateforme de médias sociaux chinoise Weibo, l’université de la capitale du Heilongjiang, la province la plus septentrionale de la Chine, a déclaré que la police avait exclu l’homicide comme cause du décès après des enquêtes sur place, sans donner plus de détails.

« L’université d’ingénierie de Harbin annonce avec une profonde tristesse que le professeur Zhang Zhijian est malheureusement tombé d’un immeuble et est décédé à 9h34 le 17 juin 2021 », indique le communiqué.

« L’université exprime sa profonde tristesse suite au décès du camarade Zhang Zhijian et présente ses sincères condoléances à sa famille. »
Il n’y a pas eu d’autre déclaration officielle sur le décès de Zhang et son nom est resté sur la liste des dirigeants du site Web de l’université vendredi.

Zhang était professeur au collège des sciences et technologies nucléaires de l’université et vice-président de la Société nucléaire chinoise. Il était également membre du comité permanent du comité du parti communiste de l’université.

En 2019, le chercheur s’est vu décerner le prix de la technologie Qian Sanqiang, du nom du père du programme nucléaire chinois, par la société d’État China National Nuclear Corporation pour sa contribution à la simulation de l’énergie nucléaire et à la recherche sur la sécurité.

En mai dernier, le scientifique a également reçu le prix national d’excellence en matière d’innovation, une distinction approuvée par le gouvernement central.
Né en 1963, Zhang était à au moins deux ans de la retraite officielle.

Deux jours avant sa mort, l’université a annoncé que Yin Jingwei, 41 ans, ancien doyen du collège d’ingénierie acoustique sous-marine, avait été nommé nouveau vice-président.

L’université était l’une des deux universités chinoises ayant des liens étroits avec l’armée qui s’étaient vu interdire l’utilisation d’une plate-forme logicielle informatique développée par les États-Unis en juin dernier, dans un contexte de tensions entre la Chine et les États-Unis en matière de technologie.

Le ministère américain du commerce a ajouté l’université et l’Institut de technologie de Harbin à sa « liste d’entités » il y a un an.

Le ministère a déclaré que l’université d’ingénierie de Harbin avait acquis et tenté d’acquérir des « articles d’origine américaine en soutien aux programmes de l’armée populaire de libération ».