Alors que le monde passe le cap des 4 Millions de cas confirmés de COVID, le NYT vient de publier de nouvelles recherches dans la revue Nature remettant en question l’efficacité des vaccins fabriqués aux Etats-Unis pour offrir une protection contre le variant Delta.

AUTEUR

TYLER DURDEN

CATEGORIES

POSTÉ LE

8 juillet 2021

SOURCE

Zero Hedge

Peu avant la publication de cette étude, le Dr Anthony Fauci a défendu jeudi les vaccins américains contre le COVID, affirmant que les vaccins mis au point par Pfizer, Moderna et J&J sont tous efficaces contre le variant Delta, une souche mutante qui est devenue l’obsession des responsables de la santé publique qui affirment qu’elle pourrait déclencher une nouvelle vague de la pandémie. Mais ce qu’ils ne vous disent pas, c’est que les épidémiologistes pensent que le COVID est désormais endémique dans la population humaine et qu’il est tout simplement impossible d’atteindre le « zéro COVID ».

Quoi qu’il en soit, alors que les fabricants de vaccins salivent à l’idée de produire de lucratives piqûres de rappel offrant une protection contre diverses variantes, la nouvelle recherche annoncée par le NYT et publiée dans la revue Nature a révélé que la souche Delta est capable de contourner les anticorps produits par la vaccination ou une infection antérieure.

Delta, qui a été identifiée pour la première fois en Inde, serait environ 60 % plus infectieuse que le variant alpha – la souche également connue sous le nom de « souche Kent » ou B.1.1.7, qui a été identifiée pour la première fois par des scientifiques en Angleterre. Cette semaine, alors que le nombre de nouveaux cas de COVID a augmenté de plusieurs chiffres par rapport à la semaine précédente (tandis que les hospitalisations et les décès sont restés stagnants), Delta a été déclaré variant dominant aux États-Unis.

Fait presque aussi alarmant, les chercheurs ont découvert que si le variant Delta est capable d’échapper efficacement à la réponse des anticorps, le variant Beta, qui a été identifié pour la première fois en Afrique du Sud, peut le faire encore plus facilement.

Voici un extrait du rapport du NYT sur la recherche :

Les chercheurs ont examiné des échantillons de sang de 103 personnes qui avaient été infectées par le coronavirus. Selon l’étude, Delta était beaucoup moins sensible qu’Alpha aux échantillons provenant de personnes non vaccinées de ce groupe.

Une dose de vaccin a considérablement augmenté la sensibilité, ce qui suggère que les personnes qui se sont remises du Covid-19 doivent encore être vaccinées pour se défendre contre certaines variantes.

L’équipe a également analysé les échantillons de 59 personnes après qu’elles aient reçu la première et la deuxième dose des vaccins AstraZeneca ou Pfizer-BioNTech.

Les échantillons de sang de seulement 10 % des personnes vaccinées avec une dose des vaccins AstraZeneca ou Pfizer-BioNTech ont pu neutraliser les variantes Delta et Beta dans des expériences en laboratoire. Mais une deuxième dose a fait passer ce chiffre à 95 %. Il n’y avait pas de différence majeure dans les niveaux d’anticorps obtenus par les deux vaccins.

« Une dose unique de Pfizer ou d’AstraZeneca était peu ou pas du tout efficace contre les variants Beta et Delta« , ont conclu les chercheurs. Des données provenant d’Israël et de Grande-Bretagne corroborent largement ce résultat, bien que ces études suggèrent qu’une seule dose de vaccin est encore suffisante pour prévenir une hospitalisation ou un décès dû au virus.

Qui plus est, le variant delta s’est également révélé résistant aux traitements à base d’anticorps, comme le « bamlanivimab », le cocktail d’anticorps monoclonaux produit par Eli Lilly.

Entre-temps, le Dr Fauci déclare aux journalistes que neuf Américains sur dix qui sont morts du virus n’étaient pas vaccinés. Malgré le nombre croissant de patients vaccinés qui sont infectés et gravement malades, il insiste sur le fait que la « science » montre que les vaccins sont extrêmement efficaces pour prévenir l’infection.

La logique est confuse, mais cela donne quelque chose comme ça : Delta est effrayant, alors faites-vous vacciner… mais les vaccins ne protègent pas contre Delta. Ce n’est que le dernier rappel que le Dr Fauci et sa compagnie ne se soucient pas de « la science ». Ils sont là pour protéger le narratif et la réputation des vaccins, ou bien risquer de saper la Maison Blanche.