On vous propose une synthese de plusieurs articles qui expliquent ce qu’est la norme ISO 20022, et pourquoi elle est tres importante. Pour ceux qui suivent le deroulement de l’actualite financiere en ce moment et le X22 Report, vous avez probablement entendu parler de l’arrivee d’un nouveau systeme financier (QFS), avec la fin des Banques Centrales qui sont en train de s’ecrouler. ISO 20022 est cet ensemble de normes qui vise a remplacer le systeme bancaire existant, appele SWIFT. C’est la base pour le nouveau systeme financier. On vous en parle un peu plus en details tout en bas de l’article, donc prenez le temps de bien lire, on a essaye de simplifier et d’illustrer au maximum.

Dites-nous ce que vous en pensez ou posez vous questions sur notre chat Telegram, sur Twitter ou sur Facebook !

Si vous doutez de l’existence de QFS, du Quantum Internet, etc., voyez par vous-meme : https://www.quantum.gov/ Pour rappel, les sites qui se terminent en .gov sont des sites officiels du gouvernement Americain.

Pour QFS, vous pouvez aussi regarder les sites d’initiatives telles que l’Interledger Foundation par exemple. Interledger œuvre en faveur d’une société mondiale plus équitable et plus créative grâce à un réseau de paiements ouvert dans lequel chacun peut gagner, partager, acheter, vendre et échanger de manière transparente avec n’importe qui dans le monde.

AUTEUR

ACTU INTEL

CATEGORIES

POSTÉ LE

8 juillet 2021

SOURCE

Plusieurs sources

Les banques et les institutions financières du monde entier sont sur le point de faire passer leurs systèmes de paiement des messages SWIFT à la nouvelle norme ISO 20022, hautement structurée et riche en données. D’ici 2025, cette norme sera la norme universelle pour les systèmes de paiement de grande valeur de toutes les monnaies de réserve, et prendra en charge 80 % des volumes de transaction et 87 % de la valeur des transactions dans le monde. En Europe, SWIFT et la Banque centrale européenne (BCE) ont annoncé la mise en service de la norme ISO 20022 en novembre 2022.

La BCE a confirme son interet pour la norme ISO 20022 le 07/07/2021 via une session de questions/responses :

Alors, qu’est-ce que la norme ISO 20022 exactement ?

La norme ISO 20022, introduite pour la première fois en 2004, est une norme internationale pour la transmission de messages électroniques entre institutions financières. Elle a été créée pour donner au secteur financier une plate-forme commune pour l’envoi de messages de paiement et l’échange de données de paiement, en utilisant un dictionnaire central, une méthodologie de modélisation standard et une série de protocoles en langage de balisage extensible (XML) et en notation de syntaxe abstraite (ASN.1).

On prévoit que l’ISO va révolutionner le secteur bancaire en augmentant le niveau de détail, la flexibilité, l’efficacité, la réduction des coûts et les prix de traitement direct (STP). L’augmentation du transfert de données « riches » est extrêmement intéressante pour les institutions financières en raison de sa capacité à renforcer la sécurité et à réduire les erreurs de transaction.

Le langage est en passe de devenir la nouvelle norme mondiale et les institutions financières du marché se préparent à ce projet de migration herculéen. La transition devrait avoir lieu en 2022 pour le Royaume-Uni et en 2023 pour les États-Unis, mais il est vivement conseillé aux institutions d’adopter rapidement le langage.

Erwin Kulk, responsable du développement et de la gestion des services, EBA CLEARING, déclare à Finextra Research qu’il est positif quant aux progrès réalisés : « Les préparations pour ce changement majeur de l’industrie sont complètement sur la bonne voie au niveau de notre plateforme de paiement de grande valeur EURO1, notre travail est entièrement aligné avec le projet et les étapes de test prévues pour TARGET2. »

La migration d’EURO1 vers la norme ISO 20022, dont l’échéance est fixée à fin 2021, est en phase avec la migration de la plate-forme TARGET2 de l’Eurosystème vers la norme ISO.

Kulk poursuit : « Les seules différences que nous constatons se situent au niveau des approches stratégiques adoptées par nos utilisateurs : certaines banques concentrent tous leurs efforts pour s’attaquer à la migration vers la norme ISO 20022 et à tous les aspects de conformité qui y sont liés, tandis que d’autres cherchent déjà à savoir comment bénéficier de cette migration à moyen terme. »

Gérant actuellement deux des systèmes de paiement d’importance systémique en Europe, EURO1 et STEP2, ABE CLEARING travaille aux côtés de Swift depuis 2018 pour aider les acteurs du marché à élaborer une transition transparente vers la norme ISO.

Saqib Sheikh, responsable mondial du programme ISO 20022 chez Swift plaide pour une adoption précoce de la norme auprès de Finextra Research, et argumente : « Nous encourageons les institutions à considérer la norme ISO 20022 de manière stratégique – comme un nouveau modèle de données qui permettra de réaliser des gains d’efficacité et d’améliorer la conformité et l’expérience client… Les informations riches et structurées qu’elle permet d’obtenir amélioreront la qualité des données entre les clients expéditeurs et destinataires – améliorant ainsi de manière significative leur expérience globale. »

En outre, Sheikh précise que l’ISO améliorera l’efficacité grâce à un traitement automatisé actualisé, fournira des informations détaillées sur les parties afin de faciliter la conformité et constituera une plateforme permettant d’offrir de nouveaux services aux clients grâce aux données supplémentaires.

Pourquoi la normalisation est importante

Les normes sont un facteur essentiel lorsqu’il s’agit d’initier des transactions financières et de rendre compte de l’activité financière. Une norme internationale est un moyen de simplifier l’interopérabilité entre les prestataires de services et les clients, et de permettre l’échange efficace, cohérent et sécurisé de fichiers.

Traditionnellement, les grandes institutions financières mondiales ont eu tendance à élaborer, approuver et mettre en œuvre des normes sans demander l’avis d’autres organisations. Il en résulte des incohérences et un manque de personnalisation, laissant aux services informatiques débordés la tâche de gérer l’intégration, les tests et les relations continues avec les partenaires.

La norme ISO 20022 a été conçue pour remédier à cette situation, en tant que cadre flexible fournissant une syntaxe de messages commerciaux acceptée au niveau international, dans laquelle les organisations utilisatrices et les développeurs utiliseront la même structure, forme et signification de message pour échanger des informations de transaction à l’échelle mondiale.

Condition normalisée Condition non standardisée
Accès libre Accès propriétaire
Système universel Système privé
Consensus sur les normes de communication des messages Normes de communication des messages imposées par le système
Règles globales pour les messages Règles locales pour les messages

Quels sont les avantages de la norme ISO 20022 ?

L’adoption mondiale de la norme ISO 20022 créera un langage et un modèle communs pour les données de paiement. Elle fournira des données de meilleure qualité, ce qui se traduira par des paiements de meilleure qualité et plus rapides pour tous les acteurs de la chaîne de paiement. La mise en œuvre de la norme ISO 20022 créera une norme ouverte qui pourra s’adapter aux besoins changeants et aux nouvelles approches du secteur des paiements. Comme elle ne sera pas contrôlée par un seul intérêt, elle pourra être utilisée par tous les acteurs du secteur des services financiers et mise en œuvre sur n’importe quel réseau.

Les principaux avantages sont les suivants :

  • Des données plus riches et plus granulaires de bout en bout dans les systèmes de paiement.
  • Plus de transparence avec plus d’informations sur les versements, ce qui conduit à une meilleure expérience client.
  • Des analyses améliorées, nécessitant moins d’interventions manuelles, ce qui se traduit par un processus de conformité plus précis, une sécurité et une prévention de la fraude améliorées et une plus grande résilience.
  • Grâce à l’automatisation, elle englobera tous les domaines d’activité et les processus commerciaux de bout en bout, encourageant la création de nouveaux services et un traitement direct plus rapide.
  • Grâce à la technologie moderne et courante XML, l’ISO 20022 atteindra toutes les infrastructures de marché et tous les systèmes de paiement pour ouvrir la voie à une intégration plus efficace.
  • Une plus grande flexibilité et de meilleures données signifient une plus grande concurrence dans le secteur financier, ce qui peut conduire à l’innovation des produits.
  • Les systèmes de transaction basés sur ISO 20022 permettent un référencement plus efficace et la prise en charge des alphabets non latins.

Quel sera l’impact de l’adoption mondiale de la norme ISO 20022 ?

D’ici à la fin 2022, les banques et les institutions financières du monde entier passeront de l’ancien système de messagerie financière SWIFT MT à la norme ISO 20022, hautement structurée et riche en données.

On s’attend à ce que cette adoption mondiale ait un impact profond sur les institutions financières, les sociétés et toute entreprise ayant un intérêt dans les services financiers et le secteur des paiements de grande valeur.

Plus de 70 pays ont déjà adopté la norme ISO 20022 dans leurs systèmes de paiement, dont la Suisse, la Chine, l’Inde et le Japon. Et avec plus de 200 types de paiement dans le champ d’application, ISO 20022 permet d’harmoniser les formats et les composants de données de différentes méthodes de paiement qui ne pouvaient pas fonctionner ensemble auparavant.

La norme ISO 20022 s’appliquera aux paiements nationaux, ACH, en temps réel, de grande valeur et transfrontaliers.

Ce que les banques doivent faire

  • La première priorité des banques sera de procéder à une analyse approfondie de leur infrastructure de paiement et d’évaluer leurs capacités de traitement des paiements. En commençant tôt leur migration, elles assureront une transition en douceur.
  • La norme ISO 20022 implique le traitement de volumes de données beaucoup plus importants que les formats traditionnels. Les systèmes et bases de données des banques devront être capables de traiter ces volumes plus importants, et à des vitesses plus élevées pour les paiements en temps réel, la gestion quotidienne des liquidités, les contrôles de conformité, ainsi que la détection et la prévention des fraudes.
  • Il est essentiel de prévoir suffisamment de temps pour les tests afin de s’assurer que toutes les informations de syntaxe et de formatage sont correctes et que les données sont correctement mappées dans tous les systèmes de paiement et de compensation associés. Idéalement, les tests devraient être prêts à démarrer au plus tard au deuxième trimestre de 2022.
  • Les anciennes infrastructures de paiement ont été conçues pour stocker les informations de manière non structurée, par exemple les adresses des clients. À l’avenir, toutes les parties d’une adresse devront être stockées dans des champs distincts.
  • Il est essentiel que les banques communiquent avec leurs clients professionnels sur les données supplémentaires qui seront potentiellement disponibles et sur la manière dont elles seront utilisées. En outre, ces clients doivent être pleinement informés et inclus dans les tests de bout en bout.

ISO 20022 et les paiements transfrontaliers

À mesure que les paiements transfrontaliers augmentent en volume et en complexité, le besoin d’interopérabilité s’accroît. De nombreuses frontières géographiques ont pratiquement disparu et les marchés se sont regroupés en fonction des secteurs d’activité plutôt que des lignes géographiques, et les marchés financiers s’adaptent pour refléter ces changements.

La norme ISO 20022 va modifier la manière dont les banques relaient les instructions de paiement transfrontalier. Certaines banques sont déjà prêtes, tandis que d’autres le sont moins. Les paiements transfrontaliers impliquent une chaîne dans le système de paiement où une banque envoie un message à une autre, qui le transmet à son tour à une autre. Toutes les banques doivent être parfaitement équipées pour recevoir, traiter et échanger l’intégralité des informations ISO 20022 d’une partie à l’autre. Une rupture dans la chaîne pourrait signifier la perte potentielle d’informations vitales. Les conséquences de cette situation se répercutent directement sur la banque considérée comme le maillon faible.

ISO 20022 et les paiements de grande valeur (HVPs)

SWIFT, ainsi que les principales banques et infrastructures de marché mondiales, ont formé le groupe de travail sur les pratiques de marché HVPS+ (High Value Payments Plus). Avec la mise en œuvre imminente des normes ISO 20022, le groupe de travail a créé une feuille de route pour l’harmonisation des paiements de grande valeur. Bien qu’elle fournisse une base commune, les exigences des systèmes et des fournisseurs de paiements de grande valeur sont complexes.

« L’harmonisation des normes de messagerie dans les systèmes de paiements de grande valeur permettra de créer des gains d’efficacité pour les participants aux systèmes de paiement et d’établir les bases nécessaires au développement de nouveaux services. » Michael Knorr, responsable de la gestion des paiements et des liquidités, groupe des institutions financières, Wells Fargo Bank.

Les systèmes HVP jouent un rôle crucial dans la finance internationale en tant que mécanisme de règlement ultime pour les marchés transfrontaliers dans de multiples devises. Il va donc sans dire que la surveillance de ces systèmes de paiement de grande valeur avec la bonne solution de surveillance est essentielle.

Principaux défis de la mise en œuvre de la norme ISO 20022

Comme pour toute migration de système, les plans doivent trouver un équilibre entre le respect des délais et la solidité de l’état futur. Les complexités de la norme ISO 20022, ainsi que les interdépendances liées à la mise en œuvre de nouvelles normes industrielles, peuvent créer des difficultés.

  • Toute technologie existante utilisée par les prestataires de services de paiement et antérieure à la norme ISO 20022 devra être examinée, cartographiée et adaptée à la nouvelle norme. Cela inclut les règles correctes pour la lutte contre le blanchiment d’argent, la fraude et les contrôles de conformité. En outre, les anciens systèmes obsolètes qui ne peuvent pas traiter ou prendre en charge le format ISO 20022 doivent être mis à jour, remplacés ou convertis. Cela implique bien sûr un budget, qui doit faire l’objet d’un accord entre les institutions financières, les parties prenantes et les partenaires.
  • Même si tous les nouveaux formats de paiement font référence à la norme ISO 20022, il existe des différences dans les spécifications des différents systèmes de paiement (par exemple HVPS+ et CBPR+).
  • Les messages ISO peuvent être des centaines de fois plus longs que les messages de paiement standard. Cette expansion spectaculaire des données signifie que les infrastructures devront être redéfinies pour gérer les informations supplémentaires de la norme ISO 20022.

L’importance de l’analyse des paiements en temps réel

Un rapport définitif de Worldpay, sur l’art et la science des paiements mondiaux, présente des statistiques intéressantes sur les paiements et donne un aperçu des tendances mondiales en la matière. L’analyse des paiements en temps réel est essentielle pour mesurer, visualiser la croissance et prendre des décisions tout au long de la chaîne des paiements et sur chaque plate-forme différente. Cela est encore plus important aujourd’hui avec la migration mondiale imminente vers la norme ISO 20022.

Solutions de surveillance par des tiers

La surveillance à l’aide d’une solution externe ou tierce est non intrusive et s’intègre de façon transparente dans l’environnement d’entreprise existant, apportant une visibilité en temps réel à l’ensemble de l’écosystème des paiements. Elle recueille les données de tous les silos du système de paiement, les filtre, les met en corrélation et les analyse, puis les rassemble dans une seule application.

Il est difficile de rester au fait des technologies émergentes, des changements réglementaires et de l’introduction de nouvelles normes internationales en matière de paiements. Avec la migration imminente vers la norme ISO 20022, transformer l’information en intelligence assurera le fonctionnement sûr et efficace des systèmes de paiement dans le monde entier.

Ce qui suit sont des informations complémentaires de notre part.

Le nouveau systeme base sur ISO 20022 est donc bien plus transparent, et sera monitoré par des tiers, pas seulement par les institutions financieres elles-memes. Les banques n’auront plus la possibilité de jouer avec votre argent pendant des virements, puisque tout sera en temps réel.

Certaines plateformes de crypto-monnaies telles que Ripple ou Stellar suivent deja la nouvelle norme ISO 20022, ce qui les positionne en bonne position pour potentiellement devenir les plateformes de demain, une fois que les Banques Centrales auront « disparu ». Si vous suivez le X22 Report, vous savez qu’elles ne vont pas disparaitre a proprement parler, mais qu’elles n’auront plus du tout le meme role une fois que toute les dettes seront éliminées.

La plus grande différence entre Ripple et Stellar est la démographie cible de ces crypto-monnaies.

En un mot, Ripple vise les banques tandis que Stellar s’adresse aux près de 2 milliards de personnes dans le monde qui n’ont pas de compte bancaire.

Il s’agit d’objectifs complètement différents, mais chacun d’entre eux présente un énorme potentiel.
Contrairement à la croyance populaire, les banques doivent faire face à un grand nombre de frais lors des transferts de fonds transfrontaliers. Et les banques transfèrent beaucoup de fonds à travers les frontières chaque année.

Les estimations varient de centaines de milliards à des milliers de milliards de dollars de fonds que les banques transfèrent chaque année à travers les frontières. Cela s’applique aux banques qui transfèrent des fonds entre elles et aux clients des banques qui transfèrent des fonds d’une banque à une autre.

Si Ripple parvient à s’approprier ne serait-ce qu’une infime partie de ces transferts, il pourrait créer une crypto-monnaie de plusieurs milliards de dollars. Ripple percevrait également une grande quantité de frais.

Stellar est un peu différent car l’objectif du projet est de fournir des services bancaires à ceux qui n’ont pas de compte en banque. Dans le monde occidental, la plupart des gens ont un compte en banque.

Cependant, près de 2 milliards de personnes dans le monde n’ont pas de compte bancaire. Cela les empêche d’accéder à des services financiers tels que les transferts d’argent à prix abordable, les comptes courants, les comptes d’épargne, les lignes de crédit et même les prêts.

Nous ne connaissons pas encore toutes les pieces du puzzle, notamment quelles seront les nouvelles devises utilisées… C’est un sujet a suivre, il y a encore beaucoup d’inconnues. Ce qui est sur a ce jour, c’est que l’ensemble des institutions financieres mondiales ont accepté cette nouvelle norme ISO, et c’est donc bien une étape importante vers le nouveau systeme financier (QFS), qui démontre egalement que les Banques Centrales ont perdu leur pouvoir et vont avoir un nouveau role a jouer, autre que celui de produire de la dette, de l’esclavage et de la pauvreté…