Les choses deviennent très sérieuses entre Joe Biden et Kamala Harris.

AUTEUR

MARTIN WALSH

CATEGORIES

POSTÉ LE

12 juillet 2021

SOURCE

Conservative Brief

S‘exprimant dans l’émission de radio « The Cats Roundtable » animée par John Catsimatidis, le stratège politique Dick Morris a déclaré que les assistants de Biden diffusent des informations critiquant Harris parce qu’ils craignent qu’elle n’invoque le 25e amendement pour tenter de destituer le président.

Morris a commencé par citer un article du New York Times qui « explique que Harris n’est pas prête pour le prime time. Elle s’est mise à dos son personnel. Elle s’est plantée lors du voyage à la frontière ».

Morris, un ancien conseiller du président Bill Clinton, a déclaré qu’il pense que la fuite de l’article « doit sans aucun doute provenir des forces de Biden. »

Morris dit que c’est logique, car :

« La rumeur que je continue d’entendre de sources proches de la Maison Blanche est que l’état de Biden empire. Que la démence devient vraiment perceptible et qu’il est plus difficile de la contrôler et de la camoufler. Je crois qu’il pourrait y avoir un mouvement à venir pour invoquer le 25e amendement contre Biden et le remplacer par Harris. »

« Les proches de Biden ripostent en tirant sur Harris et en disant qu’elle n’est pas vraiment prête à être présidente », a déclaré Morris.

Morris a déclaré qu’il était clair pour lui que les fuites au NYT provenaient des alliés de Biden car « la seule raison pour eux de faire cela [est de repousser] le coup du 25e amendement. »

Morris ajoute que « les démocrates réalisent qu’ils sont cuits en 2022… Ils vont perdre la Chambre des représentants. Ils pourraient aussi perdre le Sénat. Je pense qu’il y a un sentiment de panique chez les démocrates ».

Ecoutez ci-dessous (en Anglais) :

L’une des choses que beaucoup ont remarqué à propos de l’administration de Joe Biden et Kamala Harris est qu’ils ne comprennent pas ou ne se soucient pas de la condescendance dont ils font preuve.

Harris a été critiquée après avoir inventé une autre raison pour laquelle les gens ne parviennent pas à obtenir une pièce d’identité pour voter, ce qui amène à se demander pourquoi les démocrates se battent si durement contre cela.

Dans une interview avec BET, Harris a déclaré que les lois sur l’identification des électeurs rendraient le vote « presque impossible ».

« Il s’agit d’utiliser l’intimidation pour aider les gens à voir ce qui se passe au milieu de tous les problèmes quotidiens qu’ils rencontrent », a-t-elle déclaré. « Vous savez, nous ne sommes pas dans une année électorale. Vous savez, nous avons tendance à nous rassembler lorsque nous savons que les élections sont sur le point d’avoir lieu. Mais en ce moment, nous devons commencer à nous rallier, parce que ces lois sont en train d’être adoptées en ce moment même qui rendront le vote presque impossible, du moins très difficile, pour vous. »

À titre personnel, je n’ai pas vu une seule nouvelle loi qui représenterait même un ralentisseur pour moi ou l’un de mes proches ou amis pour voter.

Il semble, pour cet auteur, que ce que ces lois font, c’est rendre beaucoup plus difficile de tricher et de voter quand et où vous n’êtes pas censé le faire.

« Les gens parlent de compromis potentiels. Est-ce que l’acceptation de l’identification des électeurs est l’un de ces compromis que vous soutiendriez ? » Soledad O’Brien, qui l’interviewait, a répondu.

« Je ne pense pas que nous devions sous-estimer ce que cela pourrait signifier », a répondu Harris. « Parce que dans l’esprit de certaines personnes, cela signifie, eh bien, que vous allez devoir photocopier ou photocopier votre carte d’identité pour l’envoyer afin de prouver que vous êtes bien qui vous êtes », a ajouté Harris.

« Eh bien, il y a tout un tas de gens, surtout ceux qui vivent dans des communautés rurales, qui n’ont pas – il n’y a pas de Kinko’s, il n’y a pas d’OfficeMax près de chez eux », a déclaré le vice-président, citant deux chaînes de magasins qui offrent des services de photocopie. Kinkos a été racheté par FedEx pour 2,2 milliards de dollars en 2003, et les derniers magasins Kinkos ont été fermés en 2008.

« Les gens doivent comprendre que, lorsque nous parlons de lois sur l’identification des électeurs, il faut être clair sur les personnes que vous avez en tête et sur ce qu’il faudrait leur demander pour prouver leur identité », a poursuivi Harris. « Bien sûr, les gens doivent prouver qui ils sont, mais pas d’une manière qui leur rende presque impossible de prouver qui ils sont », a-t-elle ajouté.

Maintenant, imaginez que vous vivez en Amérique rurale, ou que vous vivez réellement en Amérique rurale, et que ce n’est pas, vous savez, en 1975. À quel point est-ce une gifle pour vous que de supposer que vous ne pouvez pas avoir accès à une photocopieuse, à une imprimante et à un scanner ?

Harris s’est attiré les foudres des habitants de l’Amérique rurale pour ses commentaires.

Harris pense que les habitants des « communautés rurales » ne peuvent pas faire de photocopies. Je suis sûre qu’elle n’est jamais allée dans une communauté rurale », a déclaré Kimberly Morin.

« Um, salut. Je suis un Américain de la campagne. Nous pouvons photocopier et scanner les certificats de naissance, tout comme nous le faisons lorsque nous demandons de nouvelles cartes SS (NDLR : Securite Sociale), remplissons des informations pour le DMV et l’IRS. Et *gasp* nous avons l’électricité ET l’eau courante aussi ! » a déclaré Beth Bauman.

« C’est ridicule, j’ai grandi dans une communauté rurale. C’était dans les années 1970 et au début des années 1980, il était très facile d’obtenir une carte d’identité. La plupart d’entre nous avaient un permis de conduire à 16 ans, c’était une nécessité quand on vivait à 10 ou 15 km de la ville », a déclaré Samuel Williams.

« Bonjour, je vis au sommet d’une montagne à la frontière WV/VA et je peux photocopier ma carte d’identité. Je veux dire que je le fais en faisant de l’ombre à White Lightning pendant que des banjos en duo jouent en arrière-plan, mais je peux quand même le faire », a déclaré Chris Barron.