Vendredi, les actions cotées à la Bourse de New York ont affiché un comportement de vente de type panique pour clôturer une semaine de négociation agitée, marquée par deux jours de témoignage au Congrès du président de la Réserve fédérale Jerome Powell et une foule de rapports économiques clés.

NDLR : Lundi a la reouverture il faudra voir si le mouvement de panique continue ou non…

AUTEUR

MARK DECAMBRE

CATEGORIES

POSTÉ LE

16 juillet 2021

SOURCE

Market Watch

L‘indice NYSE Arms, une mesure de l’ampleur pondérée par le volume qui suit le rapport entre les actions en hausse et les actions en baisse sur le rapport entre le volume en hausse et le volume en baisse, affichait une lecture de 2,182 pour les actions cotées au NYSE.

De nombreux techniciens estiment qu’une hausse d’au moins 2,000 suggère un comportement de vente de type panique.

Cette lecture intervient alors même que l’indice Dow Jones des valeurs industrielles DJIA, -0,86% était en baisse de 0,8% à 34 706, l’indice S&P 500 SPX, -0,75% était en baisse de 0,7% à 4 331 et l’indice composite Nasdaq COMP, -0,80% était en baisse de 0,7% à 14 447.

Cette semaine, le président de la Fed, Powell, a de nouveau rassuré les marchés en indiquant qu’une hausse de l’inflation serait probablement temporaire, mais que la hausse des prix pourrait être à l’origine de la baisse du moral des consommateurs. Pour la semaine, le S&P 500 était en vue d’une baisse hebdomadaire de 0,9 %, le Dow était sur la voie d’une glissade hebdomadaire de 0,5 %, tandis que le Nasdaq Composite était prêt pour une baisse hebdomadaire de 1,8 %.