Un regard objectif sur l’approche de Sa Fraudulence Joe « McCarthy » Biden vis-à-vis des personnes non vaccinées prouve qu’il n’a aucune envie d’améliorer les taux de vaccination.

AUTEUR

JOHN NOLTE

CATEGORIES

POSTÉ LE

21 juillet 2021

SOURCE

Breitbart

Quelque 80 à 100 millions d’adultes américains ne sont toujours pas vaccinés, et la Maison Blanche traite chacun d’entre eux comme s’il faisait partie de Qanon. C’est contre-productif et la Maison Blanche le sait.

La croisade estivale de vaccination de Biden s’est avérée être un échec spectaculaire, et maintenant la Maison Blanche et ses alliés médiatiques corporatifs ont lancé une deuxième croisade : blâmer cet échec sur Fox News, les électeurs de Trump, et la  » désinformation  » venant de la droite politique.

L’objectif est double : 1) faire de la droite le bouc émissaire de la pandémie, et 2) utiliser la carte du maccarthysme pour réduire la droite au silence et la mettre sur liste noire sur les médias sociaux, etc.

S’il est vrai que les démocrates sont plus nombreux que les républicains à être vaccinés, il est également vrai (selon le CDC) que 47 % des Blancs sont vaccinés, contre seulement 34 % des Noirs et 39 % des Hispaniques.

En d’autres termes, 66 % des Noirs et 61 % des Hispaniques ne sont pas vaccinés, ce qui représente des dizaines et des dizaines de millions de personnes. Tucker Carlson est peut-être le grand nom de l’information par câble, mais il n’attire pas des dizaines de millions de téléspectateurs.

De même, Fox News n’a pas des dizaines de millions de téléspectateurs, et Qanon n’a pas des dizaines de millions d’adeptes. Et pourtant, la Maison Blanche et ses médias d’entreprise continuent d’attaquer tous les non-vaccinés, dans une approche uniforme, comme une bande de fous accros à Fox News et à Qanon, influencés par les « fake news » de Facebook.

Ce que toute personne impartiale voit ici, ce n’est pas un désir sincère de convaincre les non-vaccinés de se faire vacciner, mais un président qui – tout comme Adolph Hitler l’a fait avec les Juifs – s’empare d’une tragédie pour l’exploiter, pour faire de ses ennemis politiques des boucs émissaires, pour les rendre responsables de tous les problèmes du monde, dans ce cas, une pandémie mortelle.

C’est un comportement monstrueux, et si vous voulez sincèrement augmenter les taux de vaccination, c’est un moyen éprouvé de s’assurer que cela se retournera contre vous. Se mettre à dos les Américains ne fonctionne jamais, et vous n’atteignez pas la grande majorité des non-vaccinés qui ne sont pas des fous de Qanon accros à Fox News et influencés par les « fake news » de Facebook.

Ah, mais si vous êtes un président incompétent qui se dirige vers les élections de mi-mandat avec un programme législatif raté, une inflation record, des prix de l’énergie qui explosent, une politique frontalière qui importe des coronavirus, un programme de vaccination raté, des taux de crimes violents en plein essor et une cote de popularité qui s’effondre, cette approche est parfaitement logique.

Blâmer vos ennemis politiques pour les faibles taux de vaccination est également utile si vous – vous Joe Biden – voulez que le public oublie que c’est vous – vous Joe Biden – qui avez passé des mois à faire du Qanon intégral avec une campagne visant à saper la confiance dans le « vaccin Trump. »

Il n’y a qu’un seul président américain qui a averti à plusieurs reprises les gens de ne pas faire confiance au vaccin contre le coronavirus, et c’était Joe « McCarthy » Biden.

Voici une autre réflexion… Pourquoi ce putain de menteur en série qu’est le Dr Anthony Fauci, un fabulateur reconnu et avoué qui a presque certainement menti au Congrès, est-il toujours le visage de l’administration pour la grippe chinoise ? La confiance en lui parmi les non-vaccinés, ceux-là même que vous voulez atteindre, est à peu près nulle.

Voici une idée… Pourquoi ne pas demander à Donald Trump de faire un message d’intérêt public (PSA) ?

Pourquoi ne pas payer les non-vaccinés, disons 2500 $ pour se faire vacciner ?

Pourquoi ne pas diffuser des publicités qui soulignent l’efficacité du vaccin ?

Pourquoi ne pas interdire aux fonctionnaires de la Maison Blanche vaccinés de se promener avec des masques ?

Pourquoi ne pas mettre fin à toutes les obligations fédérales en matière de masques pour montrer que les vaccins sont la voie de la normalité ?

Donc non, ce que fait Biden n’a pas pour but de convaincre les non-vaccinés de se faire vacciner. Il s’agit d’un président raté prêt à s’enfoncer dans des profondeurs proches de celles d’Hitler pour conserver le pouvoir.