Une nouvelle vague de décès et d’hospitalisations comme celles qui ont paralysé le pays l’année dernière se profile à l’horizon si les gens ne se décident pas à se faire vacciner contre le COVID-19, a averti le chef de la minorité du Sénat, Mitch McConnell.

NDLR : technique habituelle des menaces par cette creature de l’etat profond. Ca ne va pas passer ! Plusieurs Etats ont rendu les masques, le couvre-feu et toutes ces betises illegales…

AUTEUR

DAVID MARCUS

CATEGORIES

POSTÉ LE

21 juillet 2021

SOURCE

New York Post

« Ces plans doivent être dans les bras de tout le monde aussi rapidement que possible ou nous allons nous retrouver à l’automne dans une situation que nous ne souhaitons pas – que nous avons vécue l’année dernière », a déclaré McConnell (R-Ky.) lors d’une conférence de presse mardi, ajoutant : « Ce n’est pas compliqué. »

Interrogé sur les commentaires du gouverneur de l’Utah, Spencer Cox, selon lesquels les experts conservateurs tuent les gens avec leur rhétorique, McConnell a déclaré qu’il encourageait tout le monde à « ignorer toutes ces autres voix qui donnent des conseils manifestement mauvais. »

L’appel de McConnell à rechercher des informations fiables et vérifiées sur le virus et les vaccins reflète les efforts déployés par la Maison Blanche la semaine dernière pour contrer les fausses informations qui, selon elle, se répandent sur les médias sociaux et les informations câblées.

McConnell s’est rendu sur Twitter pour promouvoir ses propos pro-vaccination, en tweetant une partie d’entre eux avec la mention « Faites-vous vacciner ! » en haut du tweet.

Un nouveau sondage Axios Ipsos souligne les difficultés rencontrées par les responsables gouvernementaux pour convaincre une partie importante de la population américaine de se faire vacciner : La moitié des personnes non vaccinées interrogées dans le cadre de ce sondage ont déclaré qu’elles n’étaient « pas du tout susceptibles » de le faire.

Les déclarations du chef de file de la minorité interviennent à un moment où la variante Delta a entraîné un pic des cas de COVID dans tout le pays, sans toutefois qu’il y ait une augmentation correspondante des hospitalisations et des décès.

NDLR : voyez le mensonge dans la legende de la photo ci-dessus, comment peut-il y avoir un tel ecart entre 60% de doubles vaccines aux Royaume-Uni admis a l’hopital, et 97% aux USA ? Tout cela ne fait aucun sens ! La mafia mediatique essaie de faire porter le chapeau aux non vaccines comme d’habitude.

McConnell a fait remarquer que parmi les personnes actuellement hospitalisées pour le COVID, 97 % ne sont pas vaccinées.

« Il ne m’est jamais venu à l’esprit qu’il serait difficile de convaincre les Américains de se faire vacciner », a-t-il déclaré.

Dans tout le pays, certaines entreprises et écoles envisagent de rendre la vaccination obligatoire, mais jusqu’à présent, la Maison Blanche s’est montrée réticente à l’idée d’une obligation fédérale de prendre l’un des trois vaccins provisoirement approuvés.