Une opération de guet-apens en Arizona impliquant des agents fédéraux et la police locale a abouti à l’arrestation de 39 hommes accusés de divers crimes sexuels avec des mineurs.

AUTEUR

ALLAN STEIN

CATEGORIES

POSTÉ LE

23 juillet 2021

SOURCE

The Epoch Times

Des agents spéciaux de Homeland Security Investigations (HSI) et des membres des services de police de Tempe, Phoenix, Scottsdale et Mesa, du FBI et du bureau du procureur général de l’Arizona ont uni leurs forces dans le cadre de l’opération « Behind the Mask », une opération d’infiltration visant la demande de crimes sexuels contre les enfants et la traite des êtres humains.

« Tout au long de la période opérationnelle, les détectives sous couverture ont placé des annonces sur des sites web couramment recherchés par les suspects en quête d’actes sexuels illégaux », indique le HSI dans un communiqué de presse. « Les suspects auraient sollicité et/ou négocié des accords pour divers actes sexuels et ont ensuite été arrêtés. »

Les suspects, tous des hommes, sont âgés de 20 à 64 ans. Ils doivent répondre de plusieurs chefs d’accusation, dont trafic sexuel d’enfants, leurre, leurre aggravé, tentative de comportement sexuel avec un mineur, blanchiment d’argent, possession de drogues dangereuses et possession d’attirail pour drogues dangereuses.

Selon le HSI, le département de police de Tempe mène régulièrement des opérations d’infiltration dans un effort continu de lutte contre les crimes de trafic sexuel d’enfants et l’exploitation des enfants dans la communauté.

Une opération d’infiltration similaire, appelée « Operation Broken Hearts », s’est terminée plus tôt cette année par l’arrestation de 34 suspects.

En août 2020, la police de Mesa a arrêté huit suspects dans le cadre de l’opération « Vampire Cough ». Et en janvier 2020, la police de Phoenix a arrêté 27 suspects pour divers crimes sexuels sur des enfants dans le cadre d’une enquête appelée « Operation Silent Predator ».

Le HSI compte actuellement plus de 10 400 employés, dont plus de 7 100 agents spéciaux affectés dans 220 villes des États-Unis. L’agence mène également des opérations dans 80 sites à l’étranger et dans 53 pays, ce qui représente la plus grande présence d’application de la loi en matière d’enquête du département de la sécurité intérieure aux États-Unis et à l’étranger.