Le FBI tente de limiter les dégâts après qu’il a été révélé que le bureau chargé de l’application de la loi a initié et réalisé une partie importante du projet d’enlèvement de la gouverneure démocrate Gretchen Whitmer l’année dernière.

NDLR : Qui veut parier que le DOJ ne publiera pas les milliers d’heures d’images de video surveillance du Capitole parce qu’elles montrent des agents du FBI et des informateurs sous couverture menant quelques centaines de partisans de Trump dans le Capitole❓Le FBI est pourri jusqu’a la moelle.

AUTEUR

KATIE PAVLICH

CATEGORIES

POSTÉ LE

23 juillet 2021

SOURCE

Town Hall

« Les partenariats sont essentiels pour déjouer les complots violents. La menace terroriste devenant de plus en plus insulaire, la sensibilisation et le signalement sont cruciaux », a indiqué le FBI sur son site Web cette semaine. « Cela est particulièrement vrai pour le terrorisme national – défini comme des actes criminels violents commis par des individus ou des groupes pour atteindre des objectifs idéologiques découlant d’influences nationales, telles que celles de nature politique, religieuse, sociale, raciale ou environnementale. Étant donné que la mission du FBI inclut la protection de la liberté d’expression des Américains, nous devons avoir une raison claire d’agir ou d’enquêter. Les croyances d’une personne ne peuvent jamais être la seule raison d’ouvrir une enquête. »

Le directeur du FBI, Christopher Wray, prend également la parole et tente de rassurer les Américains sur le fait que le FBI respecte leurs droits.

« Le FBI tient pour sacré le droit des individus d’exercer pacifiquement les libertés que leur confère le premier amendement », a-t-il déclaré.

La forte implication du FBI dans le complot soulève de sérieuses questions sur la manière dont l’agence mène ses opérations, dans quel but et dans quelle mesure les agents ont été impliqués dans l’intrusion du 6 janvier au Capitole des États-Unis.