Twitter vient de suspendre les comptes « Audit War Room » de plusieurs États, dont le Wisconsin, la Pennsylvanie, le Nevada, la Géorgie et l’Arizona.

Publication originale le 27/07/2021.

NDLR : ils ont peur que tout la verite ne sorte, et il savent que ca approche…

AUTEUR

ANDREW WHITE

CATEGORIES

POSTÉ LE

28 juillet 2021

SOURCE

National File

Twitter a suspendu les comptes « Audit War Room » du Wisconsin, de la Pennsylvanie, du Nevada, de la Géorgie, ainsi que de l’Arizona. Cette décision intervient alors que des preuves de fraude électorale continuent d’émerger et que les États annoncent des mesures pour mener des audits judiciaires de l’élection de 2020.

Twitter vient de suspendre les comptes « Audit War Room » de plusieurs États, dont le Wisconsin, la Pennsylvanie, le Nevada, la Géorgie et l’Arizona. Cette suspension intervient le même jour que le début des audiences de la commission spéciale du 6 janvier. Plus tôt dans la journée, National File a rapporté que le compte Audit War Room de l’Arizona avait été suspendu (NDLR : voir ici en Francais), ce qui a suscité une réponse de la sénatrice d’État de l’Arizona, Wendy Rogers, qui a déclaré :  » Twitter vient de suspendre le compte Audit Arizona ainsi que le compte Audit War Room. Suivez-moi sur Telegram et Gab pour savoir quand je serai suspendue. Je serai la prochaine. »

L’État du Wisconsin vient d’annoncer qu’il procédera à un audit judiciaire complet de l’élection de 2020 en raison de preuves de fraude électorale dans l’État, comme le rapporte National File. La quantité de votes par correspondance qui ont lieu a mis en évidence des problèmes concernant le traitement des bulletins de vote, les électeurs « indéfiniment confinés », la récolte des bulletins et la façon dont nos tabulatrices fonctionnent réellement. Lors de mes déplacements dans l’État en tant que présidente de la commission des campagnes et des élections, les électeurs ont clairement indiqué qu’ils souhaitaient un examen cybernétique approfondi des tabulatrices, des dispositifs de marquage des bulletins de vote et d’autres équipements électoraux, que je vais contribuer à faciliter au nom de la commission en tant que présidente », a déclaré Janel Brandtjen, représentante de l’État du Wisconsin.

Dans l’État du Grand Canyon, le Sénat de l’Arizona a signifié au comté de Maricopa une autre assignation relative à l’audit judiciaire de l’élection de 2020, demandant notamment des enveloppes de bulletins de vote, des routeurs et des bases de données d’électeurs, comme le rapporte National File (NDLR : article en Francais ici : La présidente du Sénat, Karen Fann, demande à Dominion Voting Systems et aux superviseurs du comté de Maricopa de produire des documents ou de se présenter devant le Sénat le 2 août)

 

Cette nouvelle assignation fait suite à diverses affirmations de l’équipe à l’origine de l’audit judiciaire de Maricopa, qui ont été très malmenées par la presse grand public. Doug Logan, le PDG de Cyber Ninjas, la société engagée par le Sénat de l’Arizona pour mener l’audit, a déclaré au Sénat lors d’auditions au début du mois qu’un grand nombre de bulletins de vote contenaient des numéros de série dupliqués. Il a ensuite confirmé que 74 000 formulaires EV33, pour des bulletins reçus par le comté de Maricopa, n’avaient pas de EV32 correspondant, ce qui implique qu’ils n’avaient pas été envoyés.

NDLR : Ajout de notre part :

A la suite de tout cela, le conseil des superviseurs du comté de Maricopa a prévu une réunion spéciale/exécutive pour le 28 juillet, à 9 heures (MST – heure de l’Arizona), soit a 18 heures en France.

Nous pensons que cette réunion a un rapport avec les citations à comparaître émises hier par le Sénat de l’Arizona.

Aucun ordre du jour n’a encore été publié.

Les réunions exécutives ne sont pas ouvertes au public.

2021-07-28T01:37:33-07:0028 juillet 2021|
Aller en haut